vendredi 25 septembre 2015

Aux naufragés du R.S.I.


Tous les jours, depuis 10 ans, je reçois dans mon bureau des artisans, des commerçants, médecins et autres professions libérales pour qui « R.S.I. » est symbole de fiasco économique et social. Le régime social des indépendants cumule des dysfonctionnements inadmissibles à notre époque. Outre les changements multiples de réglementation, l’accompagnement par le R.S.I. des indépendants est d’une médiocrité crasse : retraites non versées, erreurs de calcul dans les cotisations, retards dans le versement des prestations, etc…

Un énième rapport a été rédigé à la demande du gouvernement. Il faut agir rapidement. Les procédures judiciaires s’accumulent faisant peser un risque financier sur une structure déjà déficitaire. Beaucoup d’indépendants baissent les bras devant une administration kafkaïenne qui ne prend même pas la peine de répondre aux interrogations des ressortissants.

Tout le monde s’en fout ! Dans un pays où le chômage s’accroit, nous devrions tous être solidaires de nos concitoyens qui créent leur emploi.

Il faut remettre en cause le monopole de la Sécurité sociale et permettre aux indépendants de s’affilier à un régime de protection sociale étranger. A tout le moins, le régime français doit être réformé rapidement.

Rapport sur le Régime social des indépendants (RSI) - Fabrice Verdier et Sylviane Bulteau du 21 septembre 2015 http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2015/09/rapportparlt_version_finale-2.pdf
« Le Régime social des indépendants: les recommandations du CESE » – 22 septembre 2015 http://www.lecese.fr/content/le-r-gime-social-des-ind-pendants-les-recommandations-du-cese

N'oublions pas.