mercredi 18 novembre 2015

De Molenbeek à Saint-Denis: deux villes appartenant à Daech !

"Visitez deux villes de l'Etat Islamique en Irak et au levant:  Molenbeek (Belgique) sa raffinerie sucrière, son château, son musée sans oublier sa Maison des Cultures et de la Cohésion sociale & Saint-Denis (France), son centre historique avec sa basilique, son centre piétonnier, le Stade de France."

Comment a-t-on pu laisser faire ça !

L'intervention de cette nuit à Saint-Denis ne m'étonne qu'à moitié. Quand on connaît Saint-Denis, quand on s'est "promené" dans Saint-Denis, on se rend bien compte qu'il y a un sérieux problème communautaire.

Et que dire de ce quartier de la communauté de Bruxelles, Molenbeek. A entendre les médias, tout le monde était en courant que Molenbeek est un lieu de recrutement et d'hébergement des terroristes islamistes. Ainsi, ce week-end, le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders reconnaissait lui-même l'existence de «cellules dormantes», sur la chaîne publique RTBF: «Ce n'est pas la première fois qu'on retombe sur les mêmes quartiers, dit-il, cette fois il faut engager le travail de fond et aller jusqu'au bout». La Belgique, six fois moins peuplée que l'Hexagone, fournit à l'État islamique un contingent qui pèse entre le tiers et la moitié des recrues dépêchées depuis la France !

 - Salah Abdeslam (recherché par la police) et trois hommes au moins - dont un Français - arrêtés ce week-end dans le cadre d'une enquête antiterroriste liée aux carnages de Paris.
- Amedy Coulibaly, l'un des auteurs des attentats de janvier 2015 en France;
- le français Mehdi Nemmouche, revenu de Syrie avant d'attaquer le musée juif au cœur de Bruxelles, en mai 2014 (bilan 4 morts);
- le marocain Ayoub el-Khazzani, désarmé juste à temps, dans le TGV Amsterdam-Paris, en août dernier;
- Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé des attaques de Paris
ont tous séjourné dans cette ville !

On croit rêver (ou cauchemarder plutôt) !

Il ne s'agit pas là de dire qu'il faut combattre les prêches d'imams radicaux ! On a laissé s'installer des terroristes sans autre forme de préoccupation.

Il ne s'agit pas là de reprocher l'incompétence ou la lâcheté de certains représentants des pouvoirs publics. On est dans le cadre d'une collaboration active avec des organisations terroristes.

Sommes-nous dans ce cas à Saint-Denis ?

Il va falloir que les représentants belges et français répondent clairement à nos interrogations.

N'oublions pas.