mardi 29 décembre 2015

Les voeux de Méchant Réac pour 2016: Courage, Espoir et Détermination

L'année 2015 se termine comme elle avait commencé: avec la menace terroriste. Mais 2015, c'est aussi les migrants, la banlieue, le chômage, les crises (économique, sociale, internationale, politique).

Si on ne veut pas revoir ça en 2016, il faudra, pour chacun d'entre nous, faire preuve de courage et de détermination tout en gardant l'espoir (Nicolas Sarkozy à Andard: Unité, Autorité, Racine).

Méchant Réac appelle de ses vœux à la responsabilisation des hommes et femmes politiques, mais aussi des citoyens-électeurs (Il faut défendre le sentiment national). La France a besoin d'être réformé, ça ne se fera pas sans douleur (« La France fait de temps en temps une révolution, jamais de réformes ». Faut-il changer de constitution ?; Institutions: L'intervention de l'Etat doit se limiter aux fonctions régaliennes afin de garantir nos libertés et d'assurer notre sécurité.). Dans cet  article, je vais rappeler les principaux combats de Méchant Réac sous forme de rétrospectives de l'année passée (Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy; Les propositions chocs de Nicolas Sarkozy).

L'autorité doit être rétablie sur l'ensemble du territoire français (La France n'est plus gouvernée !; Emeutes à Moirans: à qui profite le crime ?). L'Etat doit reprendre le contrôle des quelques 360 zones "sensibles" dans les banlieues, mais aussi dans l'ensemble des zones de non droit telles que les camps de Rom, des gens du voyage et de la jungle calaisienne (Il faut une intervention militaire au sol... sur le territoire français !; Banlieues, terrorisme et gauche caviar.; Qu'avons-nous fait de nos banlieues ?).

La question des migrants doit être traitée avec humanité mais fermeté en distinguant les migrants selon leur motivation (Migrants: "Sur les images je vois surtout des hommes qui fuient la guerre au lieu de défendre leur patrie"*.; Et si Angela Merkel était en train de manipuler l’Europe ?; Migrants: Soutenons le plan Sarkozy !; Migrants: "Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Migrants: 6 idées pour éviter la honte et le chaos. Migrants : tout cela pourrait bien mal finir…)

Une grande réforme de la justice doit être mise en place: création d'un  grand ministère, élections des juges, simplification du code de procédure pénale, expulsion des étrangers ayant purgé leur peine... (Rétablissons l’autorité en France !).

La déchéance de la nationalité doit être étendue à tous les binationaux qui prennent les armes contre la France (Déchéance de la nationalité: je suis pour !). Il faut repenser à cette occasion l'ensemble des conditions d'accès à la nationalité française, notamment en obligeant le naturalisé à ne choisir qu'une nationalité (Nationalité: Doit-on maintenir le droit du sol ?).

La politique d'immigration doit être une politique choisie et conforme à l'intérêt national (Il faut d’urgence définir une politique d’immigration et de naturalisation conforme à l’intérêt national !).

La Nation, la République, la Patrie doivent retrouver leur place au sein de l'école ("Nos ancêtres les Gaulois..."; 1515, c'est Marignan !). L'école doit produire des citoyens, des patriotes (Pour une révolution libérale de l'Ecole !).

La France ne doit pas faire le choix entre le pacte de stabilité et le pacte de sécurité qui sont les deux faces de la même pièce (Sécurité & Déficit budgétaire: les mauvais choix du président Hollande).

La priorité économique est la lutte contre le chômage (Manuel Valls, prochain ministre du chômage ?) qui passe par une réforme en profondeur du code du travail (Rapport Combrexelle: une bombe qui fait "pschitt". Libérez le travail !) et la privatisation de Pôle Emploi (Pôle emploi n’est une administration qu’au service d’elle-même. Privatisons !).

Il faut en finir avec le modèle social français qui, depuis trente ans, n'a fait qu'accroître la paupérisation de la population et mettre à genoux l'économie française (Sauver le modèle social français ? Surtout pas !; L'Aide Médicale de l'Etat: une prestation coûteuse et scandaleuse ). La protection sociale des professionnels doit être fusionnée avec le régime général (Libérez-vous du R.S.I. légalement; Aux naufragés du R.S.I.).

La fonction publique doit être réformée (Privatisons une partie de la fonction publique !).

La fiscalité française doit être allégée et simplifiée (Avançons sur le chemin de la justice fiscale : adoptons la Flat Tax !; Supprimons l’impôt sur les revenus du travail).

La façon de faire de la politique doit être modifiée en profondeur : expérience professionnelle des élus obligatoires; mandat unique et renouvelable une seule fois... (6 idées pour en finir avec la classe politique...; Pour en finir avec la lâcheté de nos hommes politiques). Les partis politiques doivent avoir des lignes claires (Non, la Droite et la Gauche ce n'est pas la même chose !; Elections régionales 2015: "l'Etat c'est nous !"; 1985-2015: "J'ai 30 ans !"; Tous divisés dans l'union, les impostures de la posture du "tout sauf Le Pen"; Régionales 2015: l'échec du cynisme).

La laïcité née de 1905 doit être abandonnée au profit de celle de Bonaparte («Une société sans religion est un vaisseau sans boussole.»). Cette laïcité respecte trois règles: contrôler la religion, protéger la religion, "franciser" la religion (Aujourd'hui quelle est la vision laïque de la République française ? Dieu seul le sait !).

Ambitieux ? Non, nécessaire ! La France, les français ont leur destin entre les mains. En 2017 (et déjà via les primaires de 2016), ils auront à choisir qui les conduira vers l'avenir. Pour moi le choix est fait: c'est Nicolas Sarkozy.

Bonne année 2016 à vous tous ! Merci pour vos fréquentations toujours plus nombreuses sur ce blog.

Amitiés !

Laurent Méchant Réac !

N'oublions pas.