Xavier Bertrand (le gaulliste inversé) : "En fait, je ne vous ai pas compris !"

Vous vous souvenez de l'émouvante déclaration de Xavier Bertrand au soir de sa victoire dans la région Nord-Pas de Calais-Picardie. Des trémolos dans la voix, les yeux au bord des larmes, il remerciait le monde entier de lui donner sa chance et déclarait: "Je demande à être jugé sur ce que je vais faire à la tête de cette région." Dans l'élan, il renonçait à son mandat de député, à se porter candidat aux primaires 2016, et affirmait (les yeux dans les yeux) ne plus se consacrer qu'à sa super région.
Mais voilà, Xavier Bertrand est drogué à la politique Et comme tous les drogués, tant qu'il a sa dose, il promet de s'arrêter. La semaine de shoot n'était-elle pas encore terminée que Xavier Bertrand faisait machine arrière. En effet, dans un article de la Voix du Nord, à une question anodine il répond:
"Je vais rester conseiller municipal [de Saint-Quentin] car je ne veux pas être hors-sol et président de son agglomération car sa logique est économique, comme la Région. Ce n’est pas une collectivité, c’est moins lourd à gérer."
Heureusement pour la région, ces fonctions ne lui prennent pas trop de temps. D'ailleurs, à l'époque où il n'était "que" ministre du travail, il cumulait déjà les fonctions de d'adjoint au maire et de vice-président de l'agglomération. La preuve que ce n'étaient pas des jobs à temps plein ? Notre ministre du travail ne percevait au titre de ces deux fonctions un peu plus de 3.300 € par mois ! Autant dire une simple gratification, bien loin de ses 12.000 € par mois de ministre.

Alors certes, il n'est plus adjoint au maire. D'un autre côté il est président d'agglomération. L'un dans l'autre il doit s'y retrouver. Xavier Bertrand est assureur de métier. Gageons qu'il a assuré ses arrières !

P.S.: je vous mets un billet sur la table, qu'en 2016, répondant à l'appel de "ses amis" et parce qu'il la conviction de pouvoir être utile à la France, Xavier Bertrand, bien malgré lui (n'en doutons pas) sera candidat à la primaire de la droite !

 

Articles les plus consultés