Jean-Jacques Urvoas : ministre et tweeter !


Taubira a donc fini par démissionner. Et appliquant l’adage selon lequel « nul n’est y remplaçable », un nouveau ministre de la Justice a été nommé dans l’instant même. Son nom : Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère, président de la commission des lois de l’Assemblée nationale. La réforme de la Constitution programmée pour les jours à venir interdisait la vacance du poste, en charge des sceaux de la République.

Un homme remplace une femme à la chancellerie. La parité, principe sacrée hollandiste, n’est plus respectée au gouvernement. Pour combien de temps ? Un remaniement est en préparation, ce qui explique en partie le départ anticipé de Christiane Taubira qui veut rester maitresse de son destin. Laurent Fabius devrait quitter le gouvernement et prendre la présidence du Conseil constitutionnel. Fleur Pellerin devrait être remerciée et sortir par la petite porte de la Culture (pour l’ensemble de son œuvre). Ségolène Royal joue de ses relations pour remplacer Laurent Fabius aux affaires étrangères.

Revenons à Jean-Jacques Urvoas. Sa qualité principale est d’être un fidèle de Valls et de connaître le dossier concernant la réforme de la Constitution dont il a eu connaissance via la présidence de la commission des lois.

Jean-Jacques Urvoas est un adepte du tweet. Et je vous invite à suivre son compte car il a tendance à tweeter avant de penser.  Ainsi, il est célèbre pour un tweet où il met en doute les capacités du RAID:
 


 



 

Commentaires

Articles les plus consultés