dimanche 10 janvier 2016

La vraie question n’est pas celle de la déchéance de nationalité mais celle de l’acquisition de la nationalité ! par Jean-Paul Garraud (in ATLANTICO)

Abonnez vous à Atlantico

développe la question que se posait « Méchant Réac ! » dans un article paru le 26 décembredernier sur le lien entre la déchéance et acquisition de la nationalité.


Déchéance de nationalité :pourquoi l’opposition devrait poser la vraie question qui fâche, celle del’acquisition de la nationalité

Publié le - Mis à jour le 1 Janvier 2016

Jean-Paul Garraud

"La vraie question n’est pas celle de la déchéance de nationalité mais celle de l’acquisition de la nationalité! Et la droite doit absolument s’en saisir en osant se positionner sans complexe. Personne n'est là pour faire de la surenchère sur un sujet aussi grave mais la droite doit trouver les réponses dans le cadre d'un projet de gouvernement en faisant aussi son mea culpa car elle a été au pouvoir alors que les communautarismes et les fanatismes montaient en puissance. Aujourd'hui, la gauche est en lutte interne entre ceux, assez rares au demeurant, qui suivent le Premier ministre dans une sorte de realpolitik nationale et d'autres, aveuglés par leur idéologie, incarnée par la Ministre de la Justice, totalement à contre emploi et dont les silences sont assourdissants en la matière.

La nationalité ne doit pas se distribuer automatiquement. Une remise en cause du droit du sol est urgente.
Le droit du sang avec l'ouverture de la nationalité française à ceux qui la souhaitent et qui la méritent est une nécessité. L'appartenance à la Nation Française conditionne son unité et son devenir. La multiplication des communautés fera éclater la République. Quelles que soient, nos croyances, nos origines, nos opinions, nous sommes tous,avant tout, des Français. Et la France sera généreuse avec ceux qui l'aiment. Avant 1973, si on voulait devenir Français, il fallait renoncer à sa nationalité d'origine,  il n’y avait pas de binationaux en France. Maintenant, on est allé si loin dans le droit du sol que des gens deviennent Français sans le vouloir et même sans le savoir! Certains possèdent plusieurs nationalités à la fois... (...)".
 

... motifs de condamnation peuvent mener un individu à la déchéance de nationalité : Le code civil précise en outre que les faits doivent s’être « produits antérieurement à l’acquisition de la nationalité …Le Monde · 04/01/2016
Plus d’articles >
Le Constituant pourrait par exemple (ré)affirmer solennellement l’indivisibilité de la citoyenneté française (sauf cas de fraude à l’acquisition ou demande volontaire de perte de cette nationalité), en inscrivant à …Le Monde · 05/01/2016
Ces questions resurgissent à la faveur du débat sur la révision de la Constitution. Si le droit français a fluctué, il encadre aujourd’hui précisément l’acquisition de la nationalité. Mais, selon Dominique …La Vie · Il y a 1 jour
... le président de la République souhaite inscrire inutilement dans la Constitution, puisque +le Français+ s’entend comme Français de naissance ou Français par l’acquisition ultérieure de la nationalité …Le Nouvel Observateur · 12/01/2016
L’inégalité entre français existe déjà dans la loi: les français nés en France et ceux qui le sont devenus par acquisition depuis moins de 10 ou 15 ans. Cette réforme crée une autre inégalité entre Français …Blogs Mediapart · 13/01/2016
Pour cette première séance de l’année, 67 personnes étaient invitées pour célébrer leur acquisition de la nationalité française. 25 l’ont obtenue par décret et 42 par mariage. Des statistiques plutôt stables …Lessor · Il y a 23 heures
Elle s'appliquera de la même manière aux binationaux nés Français, et plus seulement aux binationaux par acquisition. Manuel Valls "Même si elle ne concernera heureusement qu'un nombre limité de personnes, laLe Nouvel Observateur · 02/01/2016
Plus d’articles >
La déchéance de nationalité existe déjà pour des personnes ayant obtenu la nationalité française et ayant commis des faits graves avant l’acquisition de la nationalité ou dans les dix ans qui suivent …Paris Normandie · 08/01/2016
"Quant à l'acquisition de la nationalité française, c'est une vraie différence entre la gauche et nous. Pour l'exécutif, c'est le début d'un parcours d'intégration, pour nous, à droite, c'est un aboutissement. Quand …francetvinfo · 05/01/2016

N'oublions pas.