Etre français: une histoire, un avenir !

Etre français, ce n'est pas simplement être titulaire d'une carte d'identité estampillée "République française". Etre français c'est partager une histoire nationale et ambitionner un avenir commun. Etre français c'est donc aimer la France, l'aimer exclusivement. L'exclusivité exige de faire un choix. Et faire un choix c'est renoncer !

Mais il y a sur notre territoire national des individus qui ne sont français qu'administrativement, pour le confort, pour la sécurité, pour les largesses sociales. Mais en fait ils ne se considèrent pas comme français. Certains mettent la nationalité de leurs pères en avant. D'autres leur religion.

La déchéance de la nationalité ouvre le débat de la réforme du code de la nationalité. Car la France est bonne fille. Il suffit de naître sur son sol pour devenir français. Et le nouveau né "pousse" français alors même qu'il n'en a pas les racines, les codes, la culture.

La République doit se fixer comme objectif de faire aimer la France par ses propres enfants. Cela passe par l'interdiction de posséder la double nationalité. Il s'agit également de promouvoir son identité nationale et ses racines. Nous avons laissé s'installer un vide identitaire depuis 40 ans qui pousse une partie de la jeunesse à chercher ailleurs son identité nationale.

Lire dans ce blog : "Nos ancêtres les Gaulois..."

Articles les plus consultés