Islamo-gauchistes : « mon pote » réveilles-toi, ils sont devenus fous !

L’islamo-gauchiste se définit négativement comme le rejet de la civilisation occidentale et positivement comme un différentialisme identitaire. L’occident blanc et chrétien est considéré, du fait de son passé colonial (dont l’histoire a été revisité), comme responsables de tous les maux de notre société. L’islamo-gauchiste préfère l’Autre vu comme l’idéal, quelle que soit son attitude. L’Autre c’est le musulman, nouveau bouc émissaire qu’il faut sauver.

En cela, comme le dit mieux que personne Gilles-William Goldnadel : l'islamo-gauchisme « a tout à voir avec le gauchisme et bien peu avec l’islamisme ». Car après la seconde guerre mondiale, le bloc communiste avait vu dans les populations islamiques un nouveau prolétariat facile à endoctriner. Mais après l’effondrement du Mur de Berlin, ces mouvements post-soviétiques vont se tromper d’Islam et collaborer avec un Islam radical.

Hiérarchisant les discriminations au sommet desquels se trouve la lutte contre l’islamophobie, les islamo-gauchistes ont rendu fou l’antiracisme. Le féminisme défendu corps et âme par ce mouvement, doit cèder la place à la lutte contre l’islamophobie. Le racisme anti-blanc, anti-occidental, anti-chrétien, anti-juif n’a pas sa place dans la hiérarchie des discriminations.  

Cet islamo-gauchisme a fait fuir l’essentiel des intellectuels de gauche (aujourd’hui victimes d’une chasse aux sorcières) et explique en partie la droitisation de la gauche républicaine.

Ce mouvement bénéficie d’un puissant écho dans les médias et compte dans ses rangs : Edwy Plenel, Tariq Ramadan, Clémentine Autain, Yann Moix… et autres.

Il est temps que les errances des partisans islamo-gauchistes prennent fin. Car face au danger qu’ils représentent pour notre civilisation, la réaction de celle-ci risque d’être violente et de nous faire sombrer dans la guerre civile. Déjà PEDIGA* est en éveille…

 

* Les Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident (en allemand, « Patriotische Europäer gegen die Islamisierung des Abendlandes, abréviation PEGIDA)

Articles les plus consultés