jeudi 25 février 2016

Martine dit des "Khomry"

Vivons nous les derniers jours du nouveau gouvernement Valls ?

La charge menée par Martine Aubry contre le premier ministre est d’une violence incroyable et irresponsable.

Ce n’est pas la première fois que la maire de Lille tacle le gouvernement. La tribune qu'elle signe dans le journal Le Monde est d’abord un gigantesque fourre-tout de reproches non seulement vis-à-vis du premier ministre Valls mais du quinquennat de François Hollande dans son ensemble.

Mais Martine Aubry s’attaque, avec les frondeurs, également à la loi El Khomry, du nom du ministre du travail. Si économiquement il n’y a pas grand-chose à attendre de ce texte, la loi El Khomry est tout de même une tentative de réalisme économique. Elle est, en cela, à mettre au crédit de la ministre et du chef du gouvernement, tout comme le fut la Loi Macron.

Mais peut-être qu’une certaine gauche a intérêt à conserver certaines catégories de Français dans la précarité où elle puise son électorat ?

Toujours est-il que la « bande à Martine » risque de nous faire entrer dans une crise politique dont nous n’avons pas besoin. La situation prêterait à rire si les socialistes n’étaient pas à la tête du pays et si nous n’avions pas près de 6 millions de chômeurs.