mercredi 17 février 2016

Mise en examen de Nicolas Sarkozy: Justice ou Procès politique ?

Incontestablement, Nicolas Sarkozy est devenu l'ennemi judiciaire n°1, celui que tout juge d'instruction veut épingler à son tableau de chasse.

On n'a jamais vu un ancien président de la République, ou tout simplement un homme d'état, faire l'objet d'autant de procédures judiciaires. Et lorsqu'il n'est pas mis en cause, il y a toujours une âme bien pensante pour associer son nom à une affaire en cour. 
 
 
Systématiquement, ces mises en cause coïncident avec une période où soit il remonte dans les sondages, soit il bénéficie d'une actualité positive. Le hasard fait souvent bien les choses pour les ennemis de l'ancien président. 
 
S'il y a eu collusion entre les médias, la classe politique et le pouvoir judiciaire alors c'est très grave. Une telle pratique est digne des plus grandes dictatures. Je suis assez inquiet pour notre démocratie. Certes les juges doivent pouvoir agir librement. Mais depuis le "mur des cons" on s'aperçoit combien certains magistrats sont politisés.
 
Alors s'agit-il de Justice ou de Procès politique(s) ? Les mises en examen pleuvent sur l'ancien chef de l'état. J'appelle les magistrats à mettre en examen leur conscience.

N'oublions pas.