Contre le terrorisme les solutions existent, c'est le courage politique qui manque

Face au terrorisme je ne me résignerai pas ! Je ne donnerai pas corps au sentiment selon lequel on ne peut rien faire. Je refuse de vivre dans un climat de terreur.

Chacun à notre niveau nous pouvons agir :

1. en refusant l'amalgame entre Islam et terrorisme;
2. en dénonçant les sites qui font l'apologie du terrorisme et de l'islamisme radical;
3. en participant activement à la vie démocratique de notre pays en votant.

Nos dirigeants sont en dessous de tout. L'absence d'une politique courageuse et détermi-née se paye aujourd'hui en vie humaine.

Des mesures rapides et efficaces doivent être prises dès maintenant:

1. la prolongation de l'état d'urgence sera vouée à l'échec s'il ne se double pas d'un couvre-feu sur l'ensemble du territoire métropolitain et l'application ferme de l'interdiction de se rassembler;
2. la force de frappe représentée par les professionnels de l'opération "Sentinelle" doit être utilisée à la récupération des territoires perdus de la République (zones de non droit dans les banlieues) cages d'escaliers par cages d'escaliers et par la fermeture immédiate des mosquées salafistes;
3. la situation de guerre autorise la mise en place de tribunaux militaires d'exception compétents en matière de terrorisme et de crimes de guerre ("ils" font la guerre, "ils" tuent des civils, le crime de guerre est constitué) et l'incarcération des personnes condamnées par ces tribunaux dans des prisons militaires.

Ces trois mesures d'exceptions mettent évidemment les libertés publiques en sommeil mais c'est la condition nécessaire à leurs sauvegarde. Parfois il faut plonger le blessé dans un coma profond pour lui sauver la vie.

Des mesures de fonds et de longues durées doivent être décidées:

1. l'école maternelle doit enseigner le "vivre ensemble" et accompagner les parents dans leur rôle d'éducateurs; l'école primaire doit permettre d'acquérir la maîtrise parfaite de la langue française et d'une langue étrangère, des mathématiques (calcul mental) la connaissance de l'histoire et de la géographie, doit enseigner les valeurs de la République, les vertus et les bienfaits des activités sportives; le collège et le lycée doivent préparer à la vie professionnelle;
2. l'Etat doit favoriser l'initiative personnelle et la création de son propre emploi (création libre des  entreprises individuelles exonérées totalement de charges) et devenir un employeur comme un autre (suppression du statut de fonctionnaires);
3. un grand programme de construction de nouvelle prison doit être lancé afin d'abord d'assurer la capacité d'accueil des détenus et de limiter la promiscuité, ensuite les détenus doivent être incarcérés en fonction de la gravité de leur crime ou délit, de la longueur de leur peine, de leur dangerosité, enfin la prison doit être un lieu de rééducation tournée vers la réinsertion des détenus.

Ce défi est le défi de la France pour le prochain quinquennat. Je voterai pour le candidat qui aura su me prouver son courage et sa détermination.

Articles les plus consultés