L'état d'urgence pour faire face aux urgences de l'Etat


Le deuxième groupe de propositions de notre série "Une proposition par jour pour éviter le chaos..." concerne l'application de l'état d'urgence et l'efficacité de la lutte anti-terroriste. Ces actions sont concomitantes à l'organisation du référendum.

L'état d'urgence est guidé par la situation de guerre que connaît la France; il doit se doubler d'un couvre-feu sur l'ensemble du territoire. La lutte contre le terrorisme doit être la priorité (trafics d'armes et stupéfiants permettant le passage à l'action et son financement, mosquées salafistes et sites internet favorisant l'embrigadement et la diffusion de la propagande).

Deux actions militaro-policières doivent être menées parallèlement avec une détermination politique sans faille :

    Ces deux actions permettront à la France de se libérer du joug djihadiste à l'extérieur et de "compter" ses vrais alliés et, à l'intérieur de reconnaître le courage et la détermination des responsables politiques nationaux. Elles sont les préalables nécessaires à la sécurité internationale et à la tranquillité nationale. Pour qu'elles soient efficaces dans le temps, des mesures d'accompagnement doivent être prises (voir les prochains articles).






    Articles les plus consultés