mardi 2 août 2016

Violées par des migrants et victimes de la stupidité islamo-gauchistes !

On se souvient tous des violences sexuelles dont ont été victimes de jeunes allemandes à Cologne lors de la soirée de la saint Sylvestre perpétrées par des groupes d’hommes ivres, «d’apparence arabe ou maghrébine», selon les témoins. On se souvient des déclarations odieuses de Caroline DE HAAS ou de la maire de la ville de Cologne. On se souvient de la levée de boucliers de la presse niant ou minimisant les faits.

Guidés par la dictature islamo-gauchiste, tous ces "intellectuels" avaient remisé au grenier la protection de la femme pour ne pas nuire à la cause immigrationniste.

On croyait avoir atteint le sommet de la bêtise humaine. Deux faits vont nous apporter la preuve du contraire.

En Italie, le journal "La Stampa" rapporte comment une militante gauchiste des "No Borders"  venue en aide à des migrants a été violée par l'un d'eux. Outre le traumatisme du viol, cette militante va subir, pendant un mois, les pressions du mouvement islamo-gauchiste  pour qu’elle se taise pour éviter les scandales et ne pas nuire à leur cause.


En Allemagne, Selin GÖREN a 24 ans, porte-parole d'un petit mouvement d'extrême-gauche, "Solid", a été violée par trois hommes. Quand elle est allée à la police, elle a déclaré que les violeurs parlaient allemand. Elle vient de reconnaître avoir menti : ses violeurs ne parlaient pas allemand mais arabe (article dan "Der Spiegel"). Des migrants. Elle a expliqué qu'elle avait menti car elle ne voulait pas stigmatiser une population déjà montrée du doigt après les scènes sordides de Cologne le soir du Nouvel An.

Selin GÖREN a estimé, et elle a bien fait, qu'elle devait mettre en garde d'autres jeunes Allemandes.

N'oublions pas.