dimanche 9 octobre 2016

"Z" comme Zemmour !


Je ne partage pas tous les points de vue d’Eric Zemmour. Mais cela ne m’empêche ni de le lire, ni de le respecter.

La dernière sortie d’Eric Zemmour fait du bruit : "Et je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient - ce dont nous ne sommes plus capables". "...Eh oui, quand des gens agissent parce qu'ils pensent que leurs morts le leur demandent, il y a quelque chose de respectable. Et en même temps de criminel et de mauvais, c'est ainsi, les humains sont complexes..."

Une plainte pour apologie du terrorisme a été déposée contre lui par plusieurs associations.

La maladresse de la phrase de Zemmour est navrante. Je comprends le choc qu’elle a pu faire retentir dans le cœur des familles des victimes d’attentats. Mais les cris d’orfraie d’une partie de la classe médiatique est tout aussi navrante. Cette dernière cherche à bouffer du Zemmour à longueur d’éditos.

Zemmour, apologiste du terrorisme ! Ce serait drôle si ce n’était pas aussi stupide. Eric Zemmour est un polémiste honnête, franc, intelligent que sa mise régulière en accusation par ses confrères oblige toujours à flirter avec la provocation la plus extrême. Le comparer à Dieudonné ou Jean-Marc Rouillan est tout aussi ridicule. Car dans leurs cas, ils justifient l’acte terroriste comme un moyen de parvenir à une fin. Il s’agit en l’espèce d’apologie du terrorisme. Eric Zemmour quant à lui, met en garde notre société contre les djihadistes en déclarant qu'il les prenait au tragique mais que les considérer comme des fous ou des idiots revenait à ne rien comprendre et à perdre toute possibilité de victoire contre eux. On doit détester son ennemi mais il faut toujours le prendre au sérieux !

Quant aux journalistes, il ferait mieux de travailler leurs contre-argumentations. Mais il est plus facile d’embastiller Eric Zemmour que de se confronter à sa redoutable intelligence.

On ne peut pas rire de tout avec tout le monde, penser non plus !