jeudi 1 décembre 2016

La candidature de François Bayrou est une sauce béarnaise qui n’est rien d’autre qu’une variante de la sauce hollandaise.


François Bayrou sera-t-il candidat en 2017 ? Oui, sans aucun doute possible.

Jean-Louis est en Afrique, Hervé est transparent, Jean-Christophe est là où on le pose. Le seul qui dispose objectivement d’une notoriété parmi nos concitoyens est François Bayrou. Lui manque la carrure présidentielle. Mais depuis Hollande, tout est possible.

L’élimination d’Alain Juppé a libéré le maire de Pau de la promesse de soutien faite au maire de Bordeaux.

Pour Bayrou, cette quatrième candidature est la dernière avant la maison de retraite.

Le béarnais ne croit pas dans les chances de Manuel Macron.

Seule l’élection présidentielle permet au « centre » d’exister.

Mais le mollasson du Béarn correspond-il encore à l’attente des Français qui cherchent à droite comme à gauche « un dur » ?

Bayrou est loin de représenter la nouveauté attendue en politique française.

Le président du Modem est resté inaudible lors des débats (inutiles certes) de ces derniers mois préférant l’observation au commentaire.

La constitution d’une majorité homogène à l’Assemblée Nationale parait compliquée autour du candidat centriste.

Quelle stratégie et pour quel programme ?

François Bayrou va attendre. Il connait ses adversaires à droite, à l’extrême droite et à l’extrême gauche. En février il connaîtra le vainqueur de la primaire de gauche, la position de François Hollande, le jeu de Macron.

Bayrou va nous sortir un slogan du style : « Le renouveau au centre avec Bayrou ».

Le renouveau c’est son truc à Bayrou. C’est son truc depuis près de vingt ans. Autant dire que le « renouveau » commence à sentir la rance. Mais cela a failli marcher avec Lemaire.

Pour son programme, François Bayrou va mixer le programme économique de Macron avec la politique sociale de Juppé. La politique sécuritaire ressemblera au projet Valls. Le programme sur l’éducation sera centriste et le seul d’inspiration béarnaise.

Bref, la candidature de François Bayrou est une sauce béarnaise qui, selon les cuisiniers, n’est rien d’autre qu’une variante de la sauce hollandaise.

N'oublions pas.