mercredi 24 mai 2017

Le néant venimeux

Par Maxime Tandonnet

L’euphorie gagne toujours plus fort les milieux de la France dite d’en haut, les médias, la presse, les éditoriaux, la haute administration, les dîners en ville… Elle est quasiment irrésistible, comme un torrent fou. Nous sommes dans la « recomposition », le renouvellement, la révolution… Il faut voir le bonheur qui se lit partout sur les visages de la France d’en haut, l’enthousiasme, la féérie. Et pourtant (...)

https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/05/24/le-neant-venimeux/

N'oublions pas.