https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le méchant mois de Mars 2020 de Méchant Réac !


Asia Bibi, le blasphème et le droit d’asile

Avec cette chrétienne pakistanaise, condamnée à mort pour blasphème, nous sommes devant un cas authentique de persécution politico-religieuse.

Pour Mathieu Bock-Côté (Le FigaroVox), Asia Bibi représente la vraie valeur du droit d’asile. Certains veulent accueillir Asia Bibi non parce qu’elle est persécutée, mais au nom du droit au blasphème que la France reconnaitrait. Il y a là une forme singulière de contorsion mentale. Même en Europe, sera-t-elle autant à l’abri qu’elle l’espère ?

Mila, Asia, la France est-elle la patrie d’un droit au blasphème ? La philosophe Anastasia Colosimo (Le FigaroVox) défend les victimes du fanatisme religieux accusées de blasphème. Et déconstruit cette notion imprécise qui sert en réalité à éliminer les voix non conformistes. Malgré la prolifération des lois venant limiter la liberté d’expression, le juge a su préserver la liberté d’expression blasphématoire, dans laquelle on peut reconnaître une forme d’irrévérence typiquement française. Mila a fait preuve d’irrespect, mais en aucun cas les paroles qu’elle a pu prononcer ne méritent de se faire menacer de mort, ou de se faire assassiner comme ce fut le cas des journalistes de Charlie Hebdo. Voilà notre limite civilisationnelle.

L’essayiste Céline Pina (Le FigaroVox) rappelle qui est Idriss Sihamedi, le président de l’association « humanitaire » Baraka City. Celui-ci rechigne à condamner le terrorisme mais reproche à Asia Bibi de prôner la haine de l’Islam. Se présenter comme humanitaire a permis à un homme fiché par les services de renseignement d’afficher la radicalisation de façon spectaculaire à la télévision. 

Roman Polanski, l’art et les néo-féministes

Quand la morale s’empare de l’art, la liberté est en danger. Benjamin Sire (Le FigaroVox) appelle à défendre l’autonomie de l’œuvre d’art. L’artiste se voit aujourd’hui intimer l’ordre de s’avancer vierge de toute turpitude. Chaque fois que cette notion de morale et ses soubassements politiques se sont emparés de l’art, c’est toujours la liberté dans son ensemble qui s’est vue mise en danger. Seules les œuvres, et non le pedigree de leurs auteurs, mériteraient d’être considérées pour les Césars.

Eric Zemmour (CNews – rapporté par Valeurs Actuelles) dénonce le deux poids deux mesures des féministes qui hurlent contre Roman Polanski et se taisent devant Ladj Ly, le réalisateur des Misérables, pourtant condamné lui aussi. Quand c’est un homme blanc, c’est un salaud, quand il est arabe ou noir c’est un saint.

Aimer le cinéma de Polanski ne fait pas de nous des complices. Pour la juriste Morgane Tiel (Le Point), la cérémonie a illustré le dévoiement d’un certain féminisme dans une logique punitive et simpliste. Il est incontestable que Polanski a commis un viol. Il se trouve que la cérémonie des César n’est pas un tribunal. Comment ne pas voir qu’à force de tant de simplisme et de raccourcis, toute nuance et toute pensée complexe devient impossible ? Quand une société en est là, elle tombe en décomposition.

Invité à la cérémonie des César, Pascal Bruckner a assisté au naufrage de la pensée et à la naissance d’un nouvel antisémitisme. Le ministre de la culture s’est transformé en « ministre de la censure ». Samantha Geimer est honnie par les féministes doloristes. Le lynchage restera toujours l’arme favorite des impatients.

Il ne faut rien laisser passer qui pourrait laisser croire à la bêtise qu’elle a le champ libre et que le féminisme a vocation à l’emporter sur cette belle cause quand elle est servie avec intelligence et discernement. Pour Philippe Bilger (Justice au singulier), Lambert Wilson s’est grandi quand il a osé souligner que les adversaires frénétiques de Roman Polanski étaient loin d’avoir son talent et qu’il y avait plus de jalousie que d’équité dans leur ressentiment chronique. Faut-il revenir une fois de plus sur la séparation de l’homme et du créateur, du créateur et de l’œuvre, surtout lorsque celle-ci, contrairement aux turpitudes écrites, assumées et revendiquées d’un Gabriel Matzneff, est totalement déconnecté de la personnalité et de l’existence de son réalisateur ?

La distinction classique entre l’homme et l’œuvre doit continuer à prévaloir en matière d’art, sans préjuger de l’éventuelle culpabilité pénale de l’intéressé qu’il appartient à la seule justice d’apprécier, argumente Matthieu Lainé (Le FigaroVox). Si l’on peut, parce qu’elle est « le produit d’un autre moi », saluer et récompenser y compris l’œuvre d’un salaud, celle-ci ne peut pour autant absoudre l’homme de ses crimes. Il faut préférer le féminisme humaniste au « sextrémisme ». Si la bien-pensance ne veut pas d’un Trump français, qu’elle se reprenne. Car à mimer une certaine gauche américaine, elle nous y mène tout droit.

Olivier Babeau (Le FigaroVox) tire les leçons de la cérémonie de César et déplore la déliquescence du cinéma à la française, victime selon lui des assauts du catéchisme progressiste. Le cinéma français adopte à présent tous les travers de la grande machine hollywoodienne. La dénonciation de l’essentialisation dont se rendait coupable la société d’hier se mue en une essentialisation permanente, radicale et revendiquée avec violence. Nous allons bientôt voir fleurir quotas, critères moraux dans les choix des thèmes et commissions de censures.

Pour Peggy Sastre (Le Point), l’attitude de certains envers le réalisateur de « J’accuse » relève d’une vision paranoïaque et est révélatrice de mouvements profonds à l’œuvre dans notre société. Influence des minorités actives, obsession de l’identité, statut des victimes, place de l’ironie, poids respectif de la morale et de la justice. En 2020, le moindre désaccord tourne à l’affrontement. La journaliste scientifique et essayiste puise dans les découvertes des sciences comportementales darwinienne et la biologie pour analyser les conflits qui traversent les sociétés actuelles. Elle comprend qu’Adèle Haenel soit outragée par la récompense de Roman Polanski, mais en disant « la justice nous ignore, on ignore la justice », l’actrice ignore peut-être qu’elle nous entraine un peu plus dans « un processus proprement décivilisationnel ». La confrontation remplace la conversation. Les extrémistes vont-ils imposer leur loi ? Il y a dans l’ambiance actuelle quelque chose de très archaïque. Quand vous êtes persuadé que tout est politique, le monde ne se compose que d’alliés et d’adversaires.

Le nouvel académisme progressiste étouffe la liberté de création constate Isabelle Barbéris (Le FigaroVox) et s’inquiète de la progression de la nouvelle pensée culturelle au sein des institutions nationales.

Féminisme

Selon Peggy Sastre (Le FigaroVox), l’histoire du féminisme pourrait se résumer à un conflit entre femmes. Dans un environnement aseptisé, notre système immunitaire n’a plus rien à se mettre sous la dent et en vient à se grignoter lui-même. Ces histoires de sororité, de réseaux, de mentorat féminins font doucement rire : ce qui unit deux femmes est bien souvent le troisième qu’elles excluent.

Jusqu’où et jusqu’à quand allons-nous laisser les féministes décider des œuvres d’art dont nous pouvons nous nourrir ? Jusqu’à quand allons-nous laisser les journalistes légitimer les discours de ces militantes qui ne travaillent qu’à disqualifier notre modèle de civilisation ? Pour l’essayiste Bérénice Levet (Valeurs Actuelles), la coupe est pleine. Elle exhorte les Français à ne pas se laisser berner par une conception haineuse des rapports hommes-femmes.

Les nouveaux fachistes

La chasse aux mots est devenue un sport national à la mode pour Philippe Bilger (Justice au singulier). Notre société devient folle, incapable de régler les problèmes importants, elle s’attache à l’infiniment petit et cible le dérisoire. Les réseaux sociaux pourraient être la meilleurs des choses mais encore faudrait-il qu’ils ne soient pas dénaturés, dégradés par des malades ou des totalitaires au petit pied.  Cette catégorie de Français déshonore ce miracle de communication et de modernité. Une suggestion : et si on se laissait un peu tranquilles ?

Pour Maxime Tandonnet (Mon blog personnel), la menace totalitaire est là. Il existe un air du temps où le politiquement correct se transforme en un véritable totalitarisme. Lorsque Hachette renonce à publier les Mémoires de Woody Allen, de peur des réactions de groupes d’influence, notamment via les réseaux sociaux, on assiste à une véritable trahison de la liberté d’édition.

Pourquoi les occidentaux sont-ils aussi méchants ? Domination coloniale, racisés et blancs, sexisme et intersectionnalité, la gauche radicale, faute de penseurs est raciste sans le savoir pour Patrick Aulnas (Contrepoints.org).

Inde, démocratie et populisme

Dans un pays déchiré par des émeutes interreligieuses, le premier ministre Narendra Modi porte un projet de démocratie illibérale et de nation hindouiste. Pour Nicolas Baverez (Le FigaroVox), la démocratie indienne paye le prix du national-populisme. Depuis la réélection de Narendra Modi, la marginalisation institutionnelle et politique des musulmans s’est brutalement accélérée. Le rôle de l’Inde est déterminant pour contenir les ambitions impériales de la Chine en Asie et dans le monde. La dérive national-populiste de l’Inde constitue un risque majeur, trop souvent sous-estimé.

La menace turque et la naïveté européenne

La menace turco-ottomane en Méditerranée est réelle, et jusqu’où ira le Sultan-président Erdogan s’alarme Alexandre Del Valle (Valeurs Actuelles). Comment justifier encore la poursuite de négociations d’adhésion avec la Turquie d’Erdogan qui menace deux pays-membres (Grèce et Bulgarie) de l’U.E. ? Ce ne sont pas les Européens anti-turcs qui bloquent l’adhésion à l’U.E. mais Ankara qui viole le droit européen et refuse de reconnaître Chypre !

Il faut défendre les frontières de l’Europe déclare Renaud Girard (Le FigaroVox). Comment la Turquie est-elle passée, en l’espace de vingt ans, du statut d’allié des Européens à celui de menace ? Il faut d’urgence aider financièrement et militairement la Grèce et la Bulgarie à défendre les frontières de l’Europe et arrêter cette immigration musulmane de masse, dangereuse pour la cohésion de l’U.E. Les Européens ne sauraient continuer à accepter qu’on détourne systématiquement leur droit d’asile.

Contre la vague migratoire, le seul moyen de faire reculer Erdogan, c’est de lui tenir tête répète Renaud Girard (Le FigaroVox). Erdogan ne comprend que la force, Trump et Poutine l’ont bien compris. Plus nous seront faible avec Erdogan, plus il sera méprisant et exigeant. Qu’on le veuille ou non Bachar el-Assad a gagné la guerre. Le réalisme seul nous permettra d’avoir un impact politique et humanitaire positif là où notre moralisme nous condamne à l’impuissance. La France a commis deux erreurs : croire que les opposants de el-Assad étaient des démocrates alors qu’il s’agissait d’islamistes, l’autre a été d’abandonner les Chrétiens d’Orient et les Kurdes.

L’idée d’engager un bras de fer avec un Etat étranger hostile semble devenue impensable pour les institutions européennes et les chefs d’Etat et de gouvernement de l’ouest de l’Europe constate Guillaume Perrault (Le FigaroVox). Déjà Raymond Aron s’interrogeait dans « Plaidoyer pour l’Europe décadente » : l’effondrement de l’autorité n’est-elle pas la vraie et seule crise de civilisation ?

Pour Mathieu Bock-Côté (Le FigaroVox), l’humanitarisme a fait faillite et devient un facteur d’impuissance politique. La Turquie veut frapper l’Europe en instrumentalisant la crise migratoire pour déstabiliser une civilisation et la soumettre. La multiplication des enclaves ethniques dans les pays occidentaux témoigne d’un phénomène de partition territoriale qui pourrait devenir irréversible. On écrira un jour l’histoire de la démission – ou de la complicité – des élites devant l’immigration massive.

La Turquie n’a jamais renoncé, au cours du XXème siècle, à l’attitude belliciste qu’elle assume désormais ouvertement. Seuls les Européens l’ont oublié et peuvent croire qu’on arrêtera Erdogan par la bienveillance, argumente l’historien et théologien Jean-François Colosimo (Le FigaroVox). La pureté du Turc requiert la purification de ses adversaires désignés, c’est-à-dire tous les autres que lui.

Pour ne pas se confronter à Erdogan, Merkel est prête à accroître les aides européennes à la Turquie, à supprimer les visas pour les citoyens turcs et à recevoir sur le territoire européen d’avantage de migrants pour des raisons « humanitaires ». Renaud Girard (Le FigaroVox) nous met en garde contre le pari migratoire fou de l’Allemagne. Le problème est que l’intégration économique des réfugiés marche aujourd’hui beaucoup mieux que l’intégration culturelle.

Pour le politologue Frédéric Saint Clair (Valeurs Actuelles), la crise migratoire qui se joue en ce moment à la frontière gréco-turque est la conséquence de l’incapacité de nos dirigeants à dépasser la morale humanitaire pour défendre la République. L’Europe manque de volonté politique pour répondre au défi lancé par Erdogan. Nous assistons à une véritable faillite de l’humanitarisme politique.

Hors le coronavirus, il y a une autre menace aux portes de l’Europe avec la Turquie d’Erdogan insiste Alexandre Massaux (Contrepoints.org). Le gouvernement turc menace d’ouvrir les frontières vers l’Europe afin de laisser entrer entre 18.000 et 30.000 migrants si l’UE ne l’aidait pas en Syrie. En effet, la Turquie affirme que l’UE doit permettre à Ankara de créer une « zone de sécurité » pour renvoyer les réfugiés et abriter les centaines de milliers de déplacés d’Idleb.

La Russie selon Poutine

Le « coup d’Etat constitutionnel » survenu en Russie devrait mettre en pièces nos illusions de démocrates universalistes décrivant le monde entier à leur image, argumente Chantal Delsol (Le FigaroVox). Les slavophiles, qui représentent la Russie profonde, enracinée et presque enfouie dans la terre, semblent bien resurgir vainqueurs après toutes les épreuves, nantis de leur slogan : « Orthodoxie, Autocratie, Nationalité ».

Chrétiens d’Orient et les lâchetés de l’Occident

« Leur sort est le prélude de notre sort », affirme François Fillon, qui livre en leur faveur son dernier combat politique. Les chrétiens d’Orient vivent une tragédie en sourdine ajoute François d’Orcival (Le FigaroVox). Aujourd’hui, les chrétiens d’Orient ne sont en sécurité nulle part à l’exception de la Jordanie, d’Israël et du Liban. Le front s’est déplacé en Afrique. Le massacre des chrétiens du Nigéria n’est qu’une suite des tueries perpétrées en Orient.

Les Démocraties et les peuples

Le pouvoir de l’opinion se substitue à celui du peuple. L’historien et essayiste Jacques Julliard (Le FigaroVox) analyse les mutations profondes de nos démocraties. Nous en avons fini avec les grands récits explicatifs qui structuraient notre vision de la politique depuis le XIXème siècle. Le peuple, avec raison, est de plus en plus exigeant en matière de démocratie, alors que les institutions, telles qu’elles sont, se révèlent incapables de donner davantage. Le dégagisme tel qu’il se développe aujourd’hui est le signe d’une perte de confiance des peuples dans le schéma de causalité linéaire hérité du XIXème siècle qui allait de l’infrastructure économique jusqu’au citoyen, avec comme relais, la politique représentative. Mais cette politique représentative a besoin de se réinventer. Elle était hier la bénéficiaire de la délégation de souveraineté que lui consentait le peuple à chaque élection ; elle doit aujourd’hui trouver sa place ; elle doit s’inscrire comme intermédiaire indispensable dans le débat permanent entre gouvernants et gouvernés.

Et si la démocratie disparaissait sous nos yeux ? se demande Nicolas Baverez dans son livre « L’alerte démocratique ». L’histoire ne se répète jamais à l’identique. Le XXIème siècle ne retourne pas aux grandes guerres, aux catastrophes économiques ou aux idéologies du XXème : ce sont les années 1930 et 1950 qui reviennent vers nous, sous la forme d’une crise existentielle de la démocratie.

Démocratie française, gouvernance et décentralisation

Pour Maxime Tandonnet (Le FigaroVox) et Laurent Sailly (Contrepoints.org), l’article 49-3 est devenu un aveu de faiblesse des gouvernements. En effet, cet article constitue une abolition, le temps d’un vote, de la compétence de l’Assemblée nationale. Ce recours est de moins en moins justifiable depuis l’adoption du quinquennat en 2000. Introduite l’article 49-3 dans la Constitution était un impératif pour mettre fin aux régimes des partis qui interdisait à la France d’être gouvernée dans la durée. L’Assemblée nationale se présente dorénavant comme une annexe de l’Elysée et de fait, lui est largement soumise. Un recours au 49-3, sur le sujet des retraites, risque d’amplifier encore davantage le climat de défiance sinon de révolte qui caractérise la France actuelle.

En France, nous explique un rapport de Génération Libre (Génération Libre), les différentes vagues de décentralisation n’ont pas conduit à donner aux collectivités territoriales une autonomie effective. Pourtant, le rapport démontre qu’une plus grande autonomie favorise l’efficience économique, contribue à réconcilier les citoyens avec la politique, et peut diminuer les inégalités territoriales. Sans modifier la Constitution qui affirme déjà l’organisation décentralisée de la France, G.L. propose de bousculer la logique de répartition des compétences jusque-là pilotée par l’Etat : priorité à la Commune. Pour décentraliser efficacement, il faut rompre avec la logique de la réforme imposée « par le haut » et préférer le principe de « subsidiarité ascendante.

République française, ordre et sécurité

Bertrand Soubelet (Le FigaroVox) appelle à un sursaut national dans la lutte contre le terrorisme intérieur. Selon lui, la restauration de l’ordre républicain et de la sécurité doit passer par des moyens adapter à l’ampleur de l’urgence. Pour ceux qui veulent bien ouvrir les yeux, la mort du colonel Beltrame a mis en évidence nos propres contradictions et les insuffisances de la réponse de l’Etat aux menaces de dislocation de la société française. Il est capital de faire coïncider nos règles juridiques à l’état de notre société sans se faire intoxiquer en permanence par des lobbies droits-de-l’hommistes et des juristes déconnectés de la vraie vie qui veulent nous imposer des normes contraires aux intérêts du peuple français.

Or on assiste à une tiers-mondisation de la police prévient Alain Bauer (L’Incorrect). Aujourd’hui, la police est considérée comme responsable et coupable de beaucoup de choses, de vraies exactions qu’il ne faut pas sous-estimer, mais elle subit aussi un climat de rejet général de la loi et d’incompréhension devant ses méthodes d’intervention. Elle vit une crise sociale, organisationnelle, morale, culturelle. Cette situation est inédite dans l’histoire de la police en France. Ne pas s’en rendre compte ou ne pas les écouter serait un drame. Heureusement qu’il y a une direction centrale des CRS, une direction de la police judiciaire et une direction de la sécurité publique. Mais toujours pas de vraie direction de la formation, de vraie direction des RH.

Réforme des retraites en France

La retraite par répartition est une passion française selon Patrick Aulnas (rivagedeboheme.fr). Avons-nous atteint l’extrême-limite du tout-Etat ? C’est une question qui vient à l’esprit après l’épisode conflictuel de la réforme des retraites que nous venons de vivre. Le système de retraites a commencé à être réformé par Edouard Balladur en 1993, pour l’adapter aux réalités économiques et démographique. Depuis 27 ans, plusieurs réformes ont eu lieu, mais toujours dans un climat de conflit.

La flexibilité du marché du travail n’est pas le point fort de la France, notamment du fait du poids des charges sociales. Pour Cécile Philippe (Les Echos), la France devrait profiter de la réforme des retraites pour développer les capitalisations collectives et, ainsi, alléger le coût du travail.

Le 49-3, pourquoi pas, nous dit Nicolas Lecaussin (IREF), si c’est pour une vraie réforme et pas pour étatiser les retraites et faire payer le privé.

Climat et avenir de la planète

Dans son troisième rapport, le GIEC aborde la question de la prédictibilité du climat (palingenesie.com). Le groupe d’experts conclut que nous devons reconnaître que la prédiction à long terme des futurs états du climat n’est pas possible. Pour Jean-Claude Pont, citant Motataka Nakamura, climatologue, l’hypothèse du réchauffement climatique est une hypothèse non, prouvée.

Le monde traverse une grave crise sanitaire. Aujourd’hui les peuples du monde font face à une urgence réelle en raison de la pandémie de covid-19. Ils ont besoin d’une vision inspirante qui les engage vers un avenir d’espérance. En particulier, il est aujourd’hui parfaitement inapproprié que le « Green New Deal » focalisé sur le climat, et ses coûts qui se comptent en milliers de milliards de dollars, soit toujours au programme de dirigeants tels qu’Antonio Guterres pour les Nations Unies et Frans Timmermans pour l’Union Européenne écrivent 21 scientifiques du Clintel (climato-réalistes.fr) dans une lettre aux dirigeants mondiaux.

Coronavirus : impact sociétal

Le coronavirus vient-il marquer un salutaire tournant, une recrédibilisation des gouvernements, un regain de confiance, un retour au calme ? ou au contraire va-t-il provoquer l’explosion finale des peurs, le délire généralisé, la paniques, la victoire du n’importe-quoi-isme ? Eric Le Boucher (L’Opinion) voit dans le Covid-19, un test de l’irrationalité de l’époque. Le paradoxe est, peut-être, que la défiance pourrait changer de camp, quitter celui des démocraties pour habiter chez les régimes forts.

La confiance est aussi une victime du coronavirus selon Jean-Philippe Vincent (Le FigaroVox). L’essayiste décortique les mécanisme qui favorisent ou paralysent la confiance et esquisse des moyens de la faire renaitre. La défiance détruit l’amitié civile. Pour une société française où la confiance est déjà très ébranlée, le coronavirus pourrait être la flèche du Parthe. Puisse le coronavirus être conjuré aussi par un réveil de la responsabilité individuelle.

Le mathématicien Benoît Rittaud (Le Point) explique pourquoi nos peurs collectives seraient exponentielles ; et invite à éviter les discours catastrophiques.

La crise que nous vivons est la situation limite qui déchire les illusions de temps de paix, et oblige une société à dévoiler sa vérité selon Mathieu Bock-Côté (Le FigaroVox). Qu’elle soit brève ou s’étende, la présente crise a déjà jeté par terre les dernières illusions de la mondialisation heureuse.

Le nihilisme n’a pas encore vaincu, nous demeurons une civilisation. Alain Finkielkraut analyse le grand défi à l’intelligence que constitue ce moment exceptionnel d’arrêt du monde. Union nationale, bien sûr, mais formons-nous encore une nation ? La mondialisation est sans doute en cause, mais la peste asiatique s’est répandue en Europe au Moyen-Age. Cessons donc de faire les malins et de vouloir enfermer la réalité dans nos systèmes. Le repos forcé de l’économie et des transports est un shabbat inespéré pour la Terre. Elle se refait une beauté et les autres créatures respirent.

Coronavirus : impact sur les idéologies

Maxime Tandonnet (Mon blog personnel) estime que nous vivons un séisme idéologique, un tournant moral intellectuel, comme il en survient tous les demi-siècles. Le traumatisme lié au coronavirus ouvre la porte d’une révolution radicale dans l’ordre des idées. Demain, plus rien ne sera comme avant.

Avec le coronavirus, on redécouvre la souveraineté affirme Marcel Gauchet (Le Point). L’équilibre de notre fonctionnement collectif repose sur une tête d’épingle. L’inconnue est du côté de l’évolution de la société, dont certains aspects font redouter une irrationalité de masse. Devant l’urgence, l’efficacité se situe au niveau des responsabilités locales, tandis que la délégation au niveau supranational fonctionne très mal. Opinion et l’identité tendent à se confondre. D’où cette haine exterminatrice qui envahit l’espace public.

Communisme, européisme et mondialisme n’ont pas fait leurs preuves face à la pandémie dit Renaud Girard (Le FigaroVox). Il est inacceptable que nous dépendions aujourd’hui d’un pays aussi lointain et différent de nous que la Chine pour la fabrication de nos médicaments. Quand nous sortirons de cette pandémie, nous devrons établir d’urgence un réel souverainisme économique européen !

Pour Olivier Babeau (Le FigaroVox), la pandémie de coronavirus a opposé deux types de réponse, selon le modèle politique (techno-dictature chinoise ou démocratie libérale occidentale). Aucun des deux n’a vraiment fait ses preuves. Cette crise sanitaire ne fera probablement que poursuivre la lente métamorphose de notre Etat-providence en un Etat-surveillance se proposant, pour répondre à nos besoins, de régenter nos existences. La guerre des modèles politiques ne s’achèvera pas par une victoire de l’une d’eux, mais par leur fusion.

Il y a au moins quelque chose que le confinement n'a pas fait cesser, bien au contraire : les conseils pour vivre, les injonctions pour nous occuper dans la sagesse, les mille manières d'échapper à l'ennui, les avertissements, les mises en garde. L'existence libre, hier, était une menace qu'il convenait de nous enseigner. Le confinement est une terreur qu'il faut nous apprendre pour Philippe Bilger (Justice au Singulier).

Pour le sociologue Mathieu Bock-Côté (Valeurs Actuelles), les élites mondialisées et diversitaires, plus préoccupées par la préservation de leur logiciel idéologique que par la protection des peuples contre le coronavirus, ont rechigné à prendre la seule mesure qui s'imposait : la fermeture des frontières. Le coronavirus est le symbole de la faillite idéologique du progressisme.

Coronavirus, liberté et démocratie

Il est justifié de limiter la liberté d’aller et venir pour endiguer le coronavirus, mais, une fois la crise surmontée, il faudra maintenir intacte la liberté de l’esprit face à l’Etat, plaide l’essayiste Thierry Wolton (Le FigaroVox). Au début du XXème siècle, Madrid n’a pas protesté lorsqu’on a parlé de « grippe espagnole » alors que le virus venait aussi de Chine. En prétendant avoir vaincu le virus, le régime chinois se présente plus que jamais comme un modèle qu’il serait dans l’intérêt de l’humanité d’adopter. C’est dans cette épreuve humaine que l’Europe, union pacifique d’Etats – un cas unique dans l’histoire – montre ses limites. Les régimes forts ne sont pas mieux armés que les autres pour vaincre le virus, mais font croire qu’ils en ont les capacités.

Journalistes, politiques, scientifiques réclament en chœur un durcissement du confinement. Mais l’unanimisme a quelque chose d’effrayant pour Elisabeth Levy (Causeur) qui s’exclame : et mes libertés, c’est du poulet ? Car si les journaux continuent à paraître et les médias audiovisuels à diffuser, ce n’est pas pour faire la claque du gouvernement. La liberté d’expression n’est pas encore abolie.

L’épisode du coronavirus, aussi dramatique soit-il, ne doit pas être le prétexte pour refermer les territoires et les sociétés, selon Gaspard Koenig (Les Echos). Et si le virus était cette « ruse de la raison » qui permet à l’histoire d’avancer ?

Pour Nicolas Baverez (Le Point) la crise sanitaire aura des conséquences profondes sur l’économie, les marchés et même nos démocraties. C’est la mondialisation qui est en quarantaine.

Maxime Tandonnet (Mon Blog personnel) nous interpelle : les démocraties ont mis au moins deux siècles à bâtir un Etat de droit protecteur des libertés ; le confinement de tout un peuple, vient, en quelques heures, de faire voler cet Etat de droit en éclat.

Coronavirus : impacts géopolitiques

Pendant l’épidémie de Covid-19, Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan et Mohammed ben Salmane tentent de renforcer discrètement leur puissance pour Nicolas Baverez (Le Point).

Cette pandémie obligera les Etats à renforcer leurs pouvoirs, a basculer vers une mondialisation raisonnée et à accélérer leur coopération affirme Nicolas Baverez (Le Point). 

Pour Dominique Reynié (Le FigaroVox), ces temps dramatiques appellent une clarification du projet européen. L’absence de solidarité longtemps constatée au sein de l’Union face à la crise est imputable aux Etats membres et non à Bruxelles, argumente-t-il. Les dirigeants européens ont certes manifesté un mépris envers l’idée de frontière qui est une faute. Mais la réponse doit être une politique de souveraineté à 27, et non un retour aux Etats-nations traditionnels. Une alternative s’impose désormais : ou bien l’Europe se réconcilie avec une vision de puissance ou bien elle disparait bientôt. Si nous ne tirons pas les bonnes leçons de la crise à l’échelle européenne, les ennemis de l’idée européenne auront beau jeu de triompher.

Michel Onfray (Le Point) voit dans l’Europe un nouveau tiers-monde. Le philosophe dénonce l’impéritie – notamment celle d’Emmanuel Macron – et le cynisme de nos gouvernants européens face à la pandémie. Il nous invite à lire Montaigne et à regarder les films de Tati.

Maxime Tandonnet (Le FigaroVox) déplore l’ouverture des négociations d’adhésion à l’Union européenne avec l’Albanie et la Macédoine du Nord. Il y voit une nouvelle preuve de la déconnexion des dirigeants européens, alors que la pandémie frappe le continent et enterre toute illusion sur la solidarité à l’échelle européenne.

Coronavirus et société française

La France est au-devant d’une grande épreuve. L’individualisme n’est plus une option : face à la crise, les Français doivent se souvenir qu’ils sont un peuple, avertit François-Xavier Bellamy (Le FigaroVox). C’est le moment ou jamais de démontrer que la coopération européenne peut nous renforcer.

Coronavirus et économie française

La crise sanitaire nécessite de laisser filer les comptes publics, mais la France souffre de tout sauf d’un excès de libéralisme, argumente Christian Saint-Etienne. Au risque sanitaire s’ajoute le risque économique et social, et donc politique. On observera si l’Europe veut enfin adopter une politique de puissance ou si elle continue de se coucher devant la Chine, les Etats-Unis ou la Russie. Historiquement, aucun pays ne s‘est jamais redressé sans leaders courageux.

Pour Renaud Girard (Le FigaroVox), la France ne doit pas mourir guérie ! Cette crise sanitaire, venue de Chine, sera pour l’économie française encore beaucoup plus délétère que ne fut la crise financière de 2008, venue des Etats-Unis. Le système français d’Etat-Providence est le plus couteux du monde. Mais son obésité, son incapacité à s’extraire rapidement de ses règles habituelles, l’ont empêché de réagir vite et bien.

Coronavirus et la gouvernance française

A quoi a servi le principe de précaution qui figure dans la Constitution ? s’interroge dubitatif Nicolas Lecaussin (L’Incorrect). 

La France a inscrit dans sa constitution le principe de précaution, souvent invoqué pour prévenir voire interdire certaines recherches. Or, paradoxalement, dans le cas concret de l’épidémie du coronavirus, ce principe censé nous protéger s’avère sans portée selon Cécile Philippe (Institut Economique Molinari).

Pour l’avocat Gilles-William Goldnadel (Le FigaroVox), le gouvernement a fait preuve d’irresponsabilité en écartant le recours aux frontières nationales face à la propagation de la pandémie. Cette mesure pourtant nécessaire est entravée par un inconscient occidental qui n’a que trop duré, estime-t-il.

L’Etat semble être passé du mode sceptique au mode panique, déplore Alain Bauer (Valeurs Actuelles). De quoi expliquer des hésitations parfois compréhensibles, mais dont la communication laisse parfois songeur. On peut contester le régime politique chinois, mais il a fait le bon choix dans sa situation. Taiwan et la Corée du Sud sont parfaitement démocratiques et ont su le faire. Il n’y a pas d’arguments à opposer à leur méthode. Il faut dépister tout le monde pour identifier les porteurs et réduire la pandémie.

Comment en sommes-nous arrivés là ? se demande Patrick de Casanove (Contrepoints.org).

La crise qui nous frappe est aussi le fruit des défaillances de la France d’en haut. Maxime Tandonnet (Le FigaroVox) déplore la culpabilisation dont de nombreux Français font l’objet dans le contexte de la pandémie de coronavirus. Selon lui, les signaux contradictoires et irresponsables qu’ils ont reçus constituent le problème majeur.

La gestion de la pandémie témoigne d’une confusion croissante entre l’art du gouvernement et celui de l’administration, estime Guillaume Bigot (Le FigaroVox). Le pouvoir se montre à la remorque des évènements. Diriger, ce n’est jamais appliquer des modèles, des procédures. Sinon, il suffirait d’enclencher une sorte de pilotage automatique. Commander disait encore Bonaparte est un art simple d’exécution. Il oubliait de dire qu’il s’agit d’un art redoutable. Notre classe dirigeante a été formée pour administrer, c’est-à-dire appliquer des règles et se baser sur des précédents. Le système administratif et managérial est incapable d’inventer une solution forcément nouvelle pour affronter un problème inédit.

Pour Sophie Coignard (Le Point), ministres testés malgré la pénurie, cols blancs à l’abri, discours officiels alambiqués et contradictoires… la paranoïa anti-élites se répand.

La crise du coronavirus agit comme un révélateur de nos failles analyse Marcel Gauchet (Le FigaroVox). Celles d’un Etat paupérisé, d’une « élite » dirigeante qui n’assume plus sa souveraineté, d’une société divisé et d’une Europe ouverte inapte à nous protéger. C’est un cas de figure unique dans les annales : le mélange du libéralisme des élites et de l’étatisme du peuple nous vaut un record du monde de la dépense publique. Les pays catholiques comme la France ou l’Italie se distinguent par la combinaison de l’anarchie privée et de l’autoritarisme public, là où les pays protestants se reposent davantage sur le sens de la responsabilité individuelle. Les hésitations du gouvernement ont montré sa trop grande dépendance envers la technocratie médicale. L’idée même de la souveraineté démocratique s’est brouillée en se diluant dans un gouvernance chaotique.

Mais l’heure est à la concorde… provisoire nous dit Gilles-William Goldnadel (Le FigaroVox). S’il déplore les violations du confinement et l’aveuglement des élites face à la pandémie, il appelle toutefois à suspendre tout procès et à faire preuve de fraternité le temps d’affronter ensemble cette crise historique.

Tous les Français sont médecins ! s’exclame Philippe Bilger (Justice au Singulier). La volonté de régler les comptes sur des bases purement politiciennes, nous détourne de l’essentiel qui est d’être solidaires et d’avoir confiance en ceux qui sont aux manettes pour notre santé et notre vie.

La fondation du Pont-Neuf (fondation-du-pont-neuf.fr) estime qu’il n’est pas tout à fait sans intérêt de comparer, sur ces questions du corps et de la santé, les réactions des saint-simoniens, face à la terrible vague de choléra qui s’abat sur la France en1832, et la manière dont leu lointain disciple Emmanuel Macron va tenter de répondre, à partir de mars 2020, à la crise du coronavirus. Dans la France libérale de la monarchie de Juillet, la soudaine explosion de l’épidémie légitime un brusque retour à l’interventionnisme étatique, seul susceptible de répondre à la gravité de la crise. Michel Chevalier, en 1832, évoquant la nécessité de mesures extraordinaire qui frappent le peuple, l’exaltent et le remplissent d’espérance », va jusqu’à prôner un « coup d’état industriel ». Le choléra, aux yeux des saint-simoniens, est certes une maladie du corps, mais qui résulte d’un certain état socio-économique entrainant une certaine disposition d’esprit.

Des gaffes à répétition de la porte-parole du gouvernement à la tolérance assumée à l’égard d’une partie de la population, la parole politique doit maintenant être à la hauteur nous dit Céline Pina (Le FigaroVox).

Coronavirus et confinement en France

Dans certains quartiers, les forces de l’ordre sont prises à partie et les guet-apens se poursuivent, rendant la mission des policiers encore plus difficile et dangereuse, alerte Linda Kebbab (Le FigaroVox).

En première ligne dans la lutte contre le coronavirus, les policiers s’agacent de leurs conditions de travail : mal protégés, ils s’inquiètent pour eux et pour leurs proches. Philippe Caron (Valeurs Actuelles) tire la sonnette d’alarme. C’est utopique de penser que la distance d’un mètre peut être maintenue lors d’un contrôle. Tous ceux qui demandent de ne pas mettre des masques ou de les enlever dans ces situations sont irresponsables.

Selon que vous serez un citoyen honnête ou un voyou, vous ne vivrez pas le confinement de la même manière s’agace Laurent Sailly (Méchant Réac).

Les conséquences du confinement ne doivent pas être plus néfastes que la pandémie elle-même, considère Renaud Girard (Le FigaroVox). Il appelle la France à passer à l’offensive et à déployer une stratégie ambitieuse. Les stratégies statiques, passives et attentistes ont peu de chance de succès. Les adversaires de Didier Raoult n’ont, eux, aucun scénario de sortie de crise à proposer.

Coronavirus et le professeur Didier Raoult

Quel est le profil du héros ? Maxime Tandonnet (Mon blog personnel) observe et constate un phénomène de nature psycho-sociologique : le soudain succès du professeur Didier Raoult dans l’opinion.

Didier Raoult n’est pas Pasteur pour Philippe Bilger (Justice au Singulier).

Sortie de crise

Face à la pandémie, le professeur de criminologie Alain Bauer (Le FigaroVox) rappelle que la décision est avant tout politique. Il est selon lui nécessaire de développer notre préparation aux épidémies et de fonder une grande force d’intervention sanitaire européenne. La nature vient de nous rappeler que les dispositifs de prévention, de préparation, de simulation, étaient aussi nécessaires en sécurité sanitaire que dans la gestion sécuritaire. Les épidémies sont les filles naturelles du voyage, du commerce et du tourisme. La décision est bien plus politique qu’épidémiologique.

Les tests sont essentiels pour résoudre la crise insiste Cécile Philippe (L’Opinion). Dans les pays qui ne savent pas tester massivement, le confinement est beaucoup plus étendu et extrêmement coûteux d’un point de vue économique. Cloisonner sanitaire et économique est une erreur.

Pour Anne-Sophie Chazaud (Vu du Droit), le jour d’après sera celui des comptes, radical et sans concession. Parce qu’il faudra juger jusqu’au dernier tous ceux qui auront été responsable du fait qu’en 2020, en France, on ne puisse plus même enterrer dignement ses morts.

La responsabilité juridique personnelle des décideurs publics est une question essentielle. Face à la crise dramatique que traverse notre pays, et devant l’évidence de la carence, de la désinvolture et de l’irresponsabilité qui ont caractérisé et caractérisent toujours l’action des gouvernants et des hauts-fonctionnaires, Régis de Castelnau (Vu du Droit) clarifie les voies judicaires qui seront ouvertes aux victimes et aux citoyens pour en demander raison.

Quelle suite pour notre monde après le confinement, les rues vides, la queue devant le supermarché et les applaudissements à 20h ? Une chose est sûre selon Charles Rojzman (Causeur), un certain équilibre risque de se briser.

J’ai lu (ou relu), j’ai aimé, j’ai partagé

1. « L’alerte démocratique » de Nicolas Baverez
2. « L’Eglise en procès » de Jean Sévillia
3. « La haine orpheline » de Peggy Sastre
4. « Français, malgré eux » de Anne-Sophie Nogaret et Sami Biasoni
5. « La loi naturelle et les droits de l’homme » de Pierre Manent
6. « Eloge de l’hypocrisie » de Olivier Babeau
7. « Responsabilité » de Alain Laurent
8. « L’art du politiquement correct » de Isabelle Barbéris
9. « L’étrange défaite » de Marc Bloch
10. « Libérons-nous du féminisme » de Bérénice Levet
11. « Le Tao de l’économie » de Marc Rameaux
12. « Gouverner c’est mentir » de Rémy Prud’homme
13. « Recomposition » de Alexandre Devecchio
14. « Les donneurs de leçons » de Nicolas Lecaussin
15. « Rhinocéros » de Eugène Ionesco
16. « Si tu vois tout en gris, déplace l’éléphant » de Pascale Seys



Dimanche 29 mars 2020.
Laurent Sailly, 
Directeur de publication du site MéchantRéac.fr 
& président de la Sasu Méchant Réac®

Sommaire des Articles par ordre chronologique inversé

Rien ne sera plus comme avant ? 
Causeur, Charles Rojzman, Coronavirus  | AFFICHER L’ARTICLE | 29/03/2020

Le coronavirus, symbole de la faillite idéologique du progressisme 
Bock-Côté, Coronavirus, Mathieu Bock-Côté, Progressisme, Valeurs Actuelles | AFFICHER L’ARTICLE | 29/03/2020

Philippe Bilger : Karl Marx - Albert Camus : le match… 
Albert Camus, Bilger, Coronavirus, Justice au singulier, Karl Marx, Philippe Bilger  | AFFICHER L’ARTICLE | 29/03/2020

Renaud Girard: «Pour ne pas laisser la situation s’enliser, la France doit reprendre l’initiative»
Confinement, Coronavirus, Girard, Le FigaroVox, Renaud Girard | AFFICHER L’ARTICLE | 28/03/2020

Michel Onfray : «Comment la philosophie peut nous aider à traverser cette épreuve»
Alexandre Devecchio, Confinement, Le FigaroVox, Michel Onfray, Onfray, Philosophie | AFFICHER L’ARTICLE | 28/03/2020

Céline Pina: «La parole politique doit maintenant être à la hauteur» 
Céline Pina, France, Le FigaroVox, Pina, Politique intérieure AFFICHER L’ARTICLE | 28/03/2020

Pandémie et carences de l’État : les voies judiciaires pour en demander raison 
Atlantico, Coronavirus, De Castelnau, Etat Providence, Etatisme, Régis de Castelnau, Responsabilité, Vu du Droit AFFICHER L’ARTICLE | 28/03/2020

Yannick Chatelain: La France s’inspire de la Corée… quand ça l’arrange 
Contrepoints.org, Corée, France, Yannick Chatelain | AFFICHER L’ARTICLE | 28/03/2020

Cécile Philippe, «Coronavirus: pourquoi les tests sont essentiels pour résoudre la crise»
Cécile Philippe, Coronavirus, Economie, Institut Economique Molinari, L'Opinion | AFFICHER L’ARTICLE | 28/03/2020

Dictature de santé publique 
Coronavirus, Fondation du Pont-Neuf, Politique, Santé | AFFICHER L’ARTICLE | 27/03/2020

Alain Finkielkraut: «Le nihilisme n’a pas encore vaincu, nous demeurons une civilisation»
Alain Finkielkraut, Coronavirus, Eugénie Bastié, Finkielkraut, Le FigaroVox  | AFFICHER L’ARTICLE | 27/03/2020

"Si tu vois tout en gris, déplace l’éléphant" 
Editions Racine, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Palingenesie.com, Pascale Seys, Thierry Godefridi  | AFFICHER L’ARTICLE | 27/03/2020

Élargissement de l’Union européenne à l’heure du Coronavirus: «une fuite en avant suicidaire dans le déni» 
Albanie, Le FigaroVox, Macédoine du Nord, Maxime Tandonnet, Tandonnet, Union Européenne | AFFICHER L’ARTICLE | 26/03/2020

Lettre ouverte de CLINTEL aux dirigeants mondiaux 
Association des climato-réalistes, Benoît Rittaud, Climat, Climato-réalistes.fr, CLINTEL  | AFFICHER L’ARTICLE | 26/03/2020

Pandémie : le jour d’après sera celui des comptes, radical et sans concession 
Anne-Sophie Chazaud, Chazaud, Coronavirus, Régis de Castelnau, Santé, Vu du Droit | AFFICHER L’ARTICLE | 26/03/2020

Marcel Gauchet: «Si cette crise pouvait être l’occasion d’un vrai bilan et d’un réveil collectif!»
Alexandre Devecchio, Coronavirus, Gauchet, Le FigaroVox, Marcel Gauchet  | AFFICHER L’ARTICLE | 26/03/2020

Didier Raoult n'est pas Pasteur ! 
Bilger, Coronavirus, Justice au singulier, Philippe Bilger, Pr Didier Raoult  | AFFICHER L’ARTICLE | 26/03/2020

« Selon que vous serez un citoyen honnête ou un voyou »
Confinement, Coronavirus, Emmanuel Macron, Justice, Laurent Sailly, Sailly  | AFFICHER L’ARTICLE | 26/03/2020

Sophie Coignard – Élites : la suspicion qui monte 
Coronavirus, Elites, France-Société, Le Point, Sophie Coignard | AFFICHER L’ARTICLE | 25/03/2020

Nicolas Baverez – Coronavirus, ou la fin des illusions 
Baverez, Coronavirus, Le Point, Nicolas Baverez  | AFFICHER L’ARTICLE | 25/03/2020

Vider les prisons aujourd’hui ? Une dramatique « fausse bonne idée » ! 
Confinement, Coronavirus, Institut pour la Justice, Prisons, Sanction Pénale  | AFFICHER L’ARTICLE | 25/03/2020

Renaud Girard: «La France ne doit pas mourir guérie!» 
Coronavirus, Economie, France, Girard, Le FigaroVox, Renaud Girard  | AFFICHER L’ARTICLE | 25/03/2020

Alain Bauer : “Il faut dépister tout le monde pour identifier les porteurs et réduire la pandémie”
Alain Bauer, Bauer, Coronavirus, Louis de Raguenel, Sécurité intérieure, Valeurs Actuelles  | AFFICHER L’ARTICLE | 25/03/2020

Guillaume Bigot: «Tout la difficulté, c’est de trouver une réponse politique à une crise sanitaire» 
Bigot, Coronavirus, Guillaume Bigot, Le FigaroVox, Politique  | AFFICHER L’ARTICLE | 25/03/2020

Professeur Didier Raoult, le profil du héros? 
Coronavirus, Maxime Tandonnet, Mon blog personnel, Pr Didier Raoult, TandonnetAFFICHER L’ARTICLE | 25/03/2020

Le consensus et les doutes 
Confinement, Coronavirus, Maxime Tandonnet, Mon blog personnel, Tandonnet  | AFFICHER L’ARTICLE | 25/03/2020

Mathieu Bock-Côté: «Coronavirus, l’animal humain en temps de crise» 
Bock-Côté, Coronavirus, Figarovox, France-Société, Mathieu Bock-Côté  | AFFICHER L’ARTICLE | 24/03/2020

Tous les Français sont médecins ! 
Bilger, Coronavirus, Gouvernement, Justice au singulier, Philippe Bilger, Santé  | AFFICHER L’ARTICLE | 24/03/2020

Coronavirus – Onfray : « L'Europe est devenue le nouveau tiers-monde » 
Confinement, Coronavirus, Europe, Le Point, Michel Onfray  | AFFICHER L’ARTICLE | 24/03/2020

"Confiner, je lutte contre le Coronavirus et la Rhinocérite !" 
Confinement, Coronavirus, Folio, Ionesco, IREF, Liberté, Nicolas Lecaussin, Rhinocéros  | AFFICHER L’ARTICLE | 24/03/2020

Justice : le faible a-t-il forcément raison ? 
Bilger, Justice, Justice au singulier, Philippe Bilger  | AFFICHER L’ARTICLE | 23/03/2020

La nouvelle gauche radicale : raciste sans le savoir 
Contrepoints.org, Gauchistes, Patrick Aulnas, Racisme, rivagedebohème.fr  | AFFICHER L’ARTICLE | 23/03/2020

Coronavirus : quel avenir pour le libéralisme ? 
Confinement, Coronavirus, Gaspard Koenig, Génération Libre, Koenig, Les Echos, Libéralisme | AFFICHER L’ARTICLE | 23/03/2020

Et mes libertés c’est du poulet? 
Causeur, Confinement, Elisabeth Levy, Etat d'urgence, Levy, Liberté | AFFICHER L’ARTICLE | 23/03/2020

Goldnadel: «L’heure est à la concorde... provisoire» 
Coronavirus, Gilles-William Goldnadel, Goldnadel, Le FigaroVox | AFFICHER L’ARTICLE | 23/03/2020

Dominique Reynié: «La crise sanitaire que nous vivons pourrait être fatale à l’Union européenne» 
Coronavirus, Dominique Reynié, Eugénie Bastié, Fondapol, Le FigaroVox, Reynié, Union Européenne | AFFICHER L’ARTICLE | 23/03/2020

Exclusif Méchant Réac : Qu'est-ce que l'état d'urgence sanitaire voté hier par le Parlement ?
Assemblée nationale, Constitution, Coronavirus, Etat d'urgence, Gouvernement, Laurent Sailly, Parlement, Sénat | AFFICHER L’ARTICLE | 23/03/2020

Les donneurs de leçons : Pourquoi la France est en vrac ! 
Editions du Rocher, IREF, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, L'incorrect, Lecaussin, Nicolas Lecaussin, Principe de Précaution  | AFFICHER L’ARTICLE | 22/03/2020

Nicolas Baverez – Le clash des puissances 
Asie, Baverez, Chine, Coronavirus, Démocratie, Dictature, Etats Unis, Le Point, Nicolas Baverez, Russie, Turquie | AFFICHER L’ARTICLE | 21/03/2020

“Roulette russe sanitaire” : la colère d'un patron d'un syndicat policier 
Collectif Citoyens & Policiers, Confinement, Coronavirus, Les Citoyens avec la Police, Louis de Raguenel, Philippe Capon, Police, Sécurité intérieure, UNSA Police, Valeurs Actuelles  | AFFICHER L’ARTICLE | 21/03/2020

Réconcilier le peuple et les élites autour de la nation 
Alexandre Devecchio, Devecchio, Editions du Cerf, Fondation Res Publica, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Recomposition du paysage politique | AFFICHER L’ARTICLE | 21/03/2020

Alain Bauer: «Le bon renseignement empêche les attentats, la bonne préparation prépare aux pandémies» 
Alain Bauer, Bauer, Coronavirus, Le FigaroVox, Sécurité intérieure  | AFFICHER L’ARTICLE | 21/03/2020

Linda Kebbab: «Le difficile confinement des territoires perdus de la République» 
Banlieues, Collectif Citoyens & Policiers, Confinement, Coronavirus, Le FigaroVox, Les Citoyens avec la Police, Linda Kebbab, Police, République, Sécurité intérieure, UNITE SGP POLICE FO  | AFFICHER L’ARTICLE | 21/03/2020

Coronavirus: «La crise qui nous frappe est aussi le fruit des défaillances de la France d’en haut» 
Coronavirus, Etat, Le FigaroVox, Maxime Tandonnet, Tandonnet | AFFICHER L’ARTICLE | 21/03/2020

Coronavirus: retour du tragique et «réserves d’humanité» 
Coronavirus, France-Société, Jean-Pierre Le Goff, Le FigaroVox, Le Goff  | AFFICHER L’ARTICLE | 21/03/2020

Thierry Wolton: «Vaincre le coronavirus sans rogner sur la liberté à long terme, le défi des démocraties» 
Coronavirus, Démocratie, Le FigaroVox, Thierry Wolton  | AFFICHER L’ARTICLE | 21/03/2020

Confinement : comment en sommes-nous arrivés là ? 
Cercle Frédéric Bastiat, Confinement, Contrepoints.org, Coronavirus, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Liberté, Patrick de Casanove, Responsabilité individuelle, Santé  | AFFICHER L’ARTICLE | 20/03/2020

La politique d’Erdogan : l’autre menace qui pèse sur l’Europe 
Alexandre Massaux, Contrepoints.org, Europe, Géopolitique, Turquie  | AFFICHER L’ARTICLE | 20/03/2020

Coronavirus : « On en vient à valoriser la panique » 
#jenaipaspeur, Benoît Rittaud, Corona, Le Point, Sébastien Le Fol  | AFFICHER L’ARTICLE | 20/03/2020

"Le mensonge public a toujours existé dans l'histoire" - Rémy Prud'homme (+doc. vidéo)
André Bercoff, Association des climato-réalistes, Gouvernement, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Radio Sud, Rémy Prud’homme  | AFFICHER L’ARTICLE | 20/03/2020

Comment l’épidémie permet à l’État chinois d’étendre son contrôle sur la population 
Chine, Coronavirus, Dictature, Dionysos Stivas, Nicholas Ross Smith, Sécurité intérieure, The Conversation  | AFFICHER L’ARTICLE | 19/03/2020

Marc Rameaux: Du bon usage de l'économie de marché 
Capitalisme, Chine, Economie, Editions L'Harmattan, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, La Tribune, Le FigaroVox, Libéralisme, Marc Rameaux  | AFFICHER L’ARTICLE | 19/03/2020

Pour la philosophe Bérénice Levet : non, l'homme blanc occidental hétérosexuel n'est pas l'ennemi à abattre ! 
Bérénice Levet, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, L'Observatoire, Néoféminisme | AFFICHER L’ARTICLE | 18/03/2020

«Oui au plan de soutien de l’économie, non aux facilités du discours antilibéral» 
Budget et fiscalité, Christian Saint-Etienne, Coronavirus, Le FigaroVox, Libéralisme AFFICHER L’ARTICLE | 18/03/2020

Renaud Girard: «Coronavirus, la faillite de trois idéologies» 
Communisme, Coronavirus, Démocratie, Dictature, Européisme, Géopolitique, Girard, Le FigaroVox, Monde, Mondialisme, Renaud Girard  | AFFICHER L’ARTICLE | 18/03/2020

Coronavirus: techno-dictature chinoise ou démocratie libérale occidentale, la guerre des modèles 
Babeau, Chine, Coronavirus, Démocratie, Dictature, Le FigaroVox, Occident, Olivier Babeau | AFFICHER L’ARTICLE | 18/03/2020

Comment la Chine a laissé échapper le coronavirus 
Chine, Coronavirus, Julie Zaugg, Le Temps | AFFICHER L’ARTICLE | 18/03/2020

Marcel Gauchet : « Avec le coronavirus, on redécouvre la souveraineté » 
Coronavirus, François-Guillaume Lorrain, Gauchet, Le Point, Marcel Gauchet, Nation, Sébastien Le Fol, Souveraineté AFFICHER L’ARTICLE | 18/03/2020

Les épidémies et les quarantaines en Europe 
Coronavirus, ehne.fr, Epidémies et Quarantaine, Europe, Histoire | AFFICHER L’ARTICLE | 17/03/2020

Relire « l’étrange défaite » de Marc Bloch 
Editions Gallimard, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Marc Bloch, Maxime Tandonnet, Mon blog personnel, Tandonnet | AFFICHER L’ARTICLE | 17/03/2020

Le séisme idéologique 
Coronavirus, Maxime Tandonnet, Mon blog personnel, Tandonnet  | AFFICHER L’ARTICLE | 17/03/2020

Isabelle Barbéris: «Ce nouvel académisme progressiste étouffe la liberté de création» 
Art, Eugénie Bastié, Isabelle Barbéris, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Le FigaroMagazine, Le FigaroVox, Politiquement correct, Progressisme  | AFFICHER L’ARTICLE | 17/03/2020

La volte-face présidentielle 
Causeur, Coronavirus, David Desgouilles, Desgouilles, Discours, Emmanuel Macron  | AFFICHER L’ARTICLE | 17/03/2020

Liberté individuelle et indépendance nationale 
ASAF, Entreprises, Etat, Indépendance nationale, Liberté individuelle, Nation  | AFFICHER L’ARTICLE | 17/03/2020

Peggy Sastre: «L’histoire du féminisme pourrait se résumer à un conflit entre femmes» 
Bastié, Eugénie Bastié, Féminisme, Le FigaroVox, Néoféminisme, Peggy Sastre | AFFICHER L’ARTICLE | 16/03/2020

Un argumentaire en 20 points du Heartland Institute pour réfuter la prétendue « crise climatique » 
Association des climato-réalistes, Climat, ClimateAtAGlance.com, Climato-réalistes.fr, Ecologisme | AFFICHER L’ARTICLE | 16/03/2020

Goldnadel: «Le refus idéologique des frontières ne peut plus durer!» 
Coronavirus, Gilles-William Goldnadel, Goldnadel, Le FigaroVox, Santé, Sécurité intérieure  | AFFICHER L’ARTICLE | 16/03/2020

Chantal Delsol: «Derrière Poutine, la vieille autocratie des slavophiles» 
Chantal Delsol, Delsol, Démocratie, Dictature, Le FigaroVox, Poutine, Russie, Universalisme  | AFFICHER L’ARTICLE | 16/03/2020

N’ayons pas peur 
Atlantico, Coronavirus, Maxime Tandonnet, Mon blog personnel, Tandonnet  | AFFICHER L’ARTICLE | 16/03/2020

Élections municipales 2020 : n’importe quoi ! 
Coronavirus, De Castelnau, Elections municipales 2020, Régis de Castelnau, Vu du Droit | AFFICHER L’ARTICLE | 16/03/2020

Méchant Réac "dévoile" ce que doit dire le président de la République à 20 h ! 
Coronavirus, Discours, Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy, Président de la République | AFFICHER L’ARTICLE | 16/03/2020

Zineb El Rhazoui : "Les décoloniaux sont les seuls à réintroduire la notion de race en France"
Décolonialisme, L'Express, Race, Racisé, Zineb El Rhazoui  | AFFICHER L’ARTICLE | 15/03/2020

Nos enfants terribles : notre cauchemar américain 
Causeur, Elisabeth Levy, Greta Thunberg, Levy, Occident  | AFFICHER L’ARTICLE | 15/03/2020

Jean-Philippe Vincent: «Une victime du coronavirus: la confiance» 
Confiance, Démocratie, Jean-Philippe Vincent, Le FigaroVox, Vincent  | AFFICHER L’ARTICLE | 15/03/2020

Nicolas Baverez – La mondialisation en quarantaine 
Baverez, Coronavirus, Economie, Le Point, Monde, Nicolas Baverez  | AFFICHER L’ARTICLE | 15/03/2020

François-Xavier Bellamy: «Veillée d’armes» 
Bellamy, Coronavirus, France-Société, François-Xavier Bellamy, Individualisme, Le FigaroVox  | AFFICHER L’ARTICLE | 15/03/2020

Coronavirus : le principe de précaution ne nous aide pas 
Cécile Philippe, Constitution, Coronavirus, Institut Economique Molinari, Liberté, Principe de Précaution | AFFICHER L’ARTICLE | 14/03/2020

Alain Laurent : « Nous glissons vers une société d'irresponsables » 
Alain Laurent, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Le Point, Responsabilité individuelle, Sébastien Le Fol, Société  | AFFICHER L’ARTICLE | 14/03/2020

Zohra Bitan et Zineb El Rhazoui, belles et rebelles !
J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Laïcité, Liberté d'expression, République, Zineb El Rhazoui, Zohra Bitan | AFFICHER L’ARTICLE | 14/03/2020

Alain Bauer : « On assiste à une tiers-mondisation de la police » 
Alain Bauer, L'incorrect, Police, Sécurité intérieure AFFICHER L’ARTICLE | 13/03/2020

Europe, Syrie, Otan, Russie… Erdogan sur tous les fronts 
D'Orcival, Europe, François d'Orcival, Géopolitique, OTAN, Russie, Syrie, Turquie, Valeurs Actuelles | AFFICHER L’ARTICLE | 13/03/2020

Chantal Delsol aux frontières de l’universel 
Bérénice Levet, Causeur, Chantal Delsol, Delsol, Universalisme  | AFFICHER L’ARTICLE | 13/03/2020

Turquie : la crise des migrants, ou la faillite de l’humanitarisme politique 
Frédéric Saint Clerc, Humanitarisme, Migrants, Turquie, Valeurs Actuelles AFFICHER L’ARTICLE | 12/03/2020

Le pouvoir aux Communes ! 
Collectivités territoriales, Communes, Décentralisation, Elections municipales 2020, Génération Libre, Réforme de l'Etat  | AFFICHER L’ARTICLE | 12/03/2020

Les ONG et les juges de la CEDH 
CEDH, Grégor Puppinck, Institut pour la Justice, Laurent Lemasson, O.N.G.  | AFFICHER L’ARTICLE | 12/03/2020

Renaud Girard: «Le pari migratoire fou de l’Allemagne» 
Allemagne, Europe, Géopolitique, Girard, Le FigaroVox, Merkel, Renaud Girard, Turquie  | AFFICHER L’ARTICLE | 12/03/2020

Nicolas Baverez: «Le siècle de Machiavel» 
Baverez, Le FigaroVox, Machiavel, Nicolas Baverez, Politique AFFICHER L’ARTICLE | 12/03/2020

Jean-François Colosimo: «Face à l’agression d’Erdogan, jusqu’où ira la naïveté des Européens?» 
Europe, Jean-François Colosimo, Le FigaroVox, Méditerranée, Turquie | AFFICHER L’ARTICLE | 12/03/2020

Eloge de l'Hypocrisie : Le totalitarisme « nounou » égalitaristo-festif marquera-t-il la fin de l’Histoire ? 
Contrepoints.org, Editions du Cerf, Egalitarisme, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Johan Rivalland, Olivier Babeau, Totalitarisme AFFICHER L’ARTICLE | 12/03/2020

Haenel vs Césars & Polanski ou le jeu pernicieux de la victimisation 
Cérémonie des Césars 2020, Nathalie MP Meyer, Polanski  | AFFICHER L’ARTICLE | 11/03/2020

Gauche universaliste contre gauche identitaire, la nouvelle guerre 
Bastié, Eugénie Bastié, Islamo-gauchisme, Le Figaro, Universalisme  | AFFICHER L’ARTICLE | 11/03/2020

Pierre Manent : La place de l'islam en France 
Islam, Manent, Pierre Manent, Revue Commentaire | AFFICHER L’ARTICLE | 09/03/2020

Pierre Manent :Comment orienter ou diriger l'action que j'ai le droit de faire ? 
Conservatisme, Droits de l'homme, Eric Zemmour, Le FigaroVox, Libéralisme, P.U.F., Pierre Manent, Zemmour | AFFICHER L’ARTICLE | 09/03/2020

“Français malgré eux” : ces indigénistes qui veulent déconstruire la France 
Anne-Sophie Nogaret, Communautarisme, Décolonistes, Indigénistes, L'Artilleur, Racisé, Sami Biasoni, Universalisme, Valeurs Actuelles | AFFICHER L’ARTICLE | 09/03/2020

Peggy Sastre : Comment rester serein dans un monde en colère 
Cérémonie des Césars 2020, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, Le Point, Peggy Sastre, Sébastien Le Fol | AFFICHER L’ARTICLE | 08/03/2020

Mathieu Laine: «Polanski et les César: la leçon de Proust» 
Cérémonie des Césars 2020, Education et culture, Laine, Le FigaroVox, Mathieu Laine, Polanski  | AFFICHER L’ARTICLE | 08/03/2020

Mathieu Bock-Côté: «L’euphémisme de la “crise migratoire”» 
Bock-Côté, Europe, Le FigaroVox, Mathieu Bock-Côté, Migrants, Turquie AFFICHER L’ARTICLE | 07/03/2020

Guillaume Perrault: «Le désarmement moral des Européens face à Erdogan
Europe, Guillaume Perrault, Le FigaroVox, Migrants, Perrault, Turquie  | AFFICHER L’ARTICLE | 07/03/2020

Contre Lambert Wilson : le virus de la bêtise a encore frappé ! 
Bilger, Cérémonie des Césars 2020, Justice au singulier, Lambert Wilson, Néoféminisme, Philippe Bilger  | AFFICHER L’ARTICLE | 07/03/2020

«Vague migratoire: le seul moyen de faire reculer Erdogan, c’est de lui tenir tête»
Géopolitique, Girard, Le FigaroVox, Méditerranée, Migrants, Renaud Girard, Turquie  | AFFICHER L’ARTICLE | 07/03/2020

« Confessions d’un climatologue » : Le climat est imprédictible 
Climat, Palingenesie.com, Thierry Godefridi  | AFFICHER L’ARTICLE | 06/03/2020

Pascal Bruckner – De quoi Roman Polanski est-il le nom
Antisémitisme, Bruckner, Cérémonie des Césars 2020, Le Point, Pascal Bruckner, Polanski  | AFFICHER L’ARTICLE | 06/03/2020

Général Soubelet : «Il faut agir et reprendre l'initiative sur notre propre sol»
Bertrand Soubelet, Le FigaroVox, Objectif France, République, Sécurité intérieure, Soubelet AFFICHER L’ARTICLE | 06/03/2020

Nicolas Baverez : Et si la démocratie disparaissait sous nos yeux 
Baverez, Démocratie en danger, J'ai lu j'ai aimé j'ai partagé, La crise de la démocratie, Les Echos, Nicolas Baverez  | AFFICHER L’ARTICLE | 06/03/2020

Quand un islamiste président d’une association «humanitaire» s’en prend à Asia Bibi 
Asia Bibi, BarakaCity, Céline Pina, Idriss Sihamedi, Islamisme, Le FigaroVox, Pina  | AFFICHER L’ARTICLE | 05/03/2020

Le 49.3 ? Oui, pour une vraie réforme, pas pour étatiser les retraites et faire payer le privé !
IREF, Lecaussin, Nicolas Lecaussin, Réforme des retraites | AFFICHER L’ARTICLE | 05/03/2020

« Aimer le cinéma de Polanski ne fait pas de nous des complices » 
Cérémonie des Césars 2020, Le Point, Morgane Tirel, Néoféminisme, Polanski | AFFICHER L’ARTICLE | 05/03/2020

Les Français sont-ils nuls en économie ? 
Babeau, Economie, Institut Sapiens, L'Express, Olivier Babeau | AFFICHER L’ARTICLE | 05/03/2020

Renaud Girard: «Il faut défendre les frontières de l’Europe!»
Europe, Géopolitique, Girard, Le FigaroVox, Méditerranée, Migrants, Renaud Girard, Turquie | AFFICHER L’ARTICLE | 05/03/2020

Alexandre Del Valle : Menace turco-ottomane en Méditerranée, jusqu'où ira le Sultan-président Erdogan ? 
Alexandre del Valle, Alexandredelvalle.com, Del Valle, Géopolitique, Méditerranée, Turquie, Valeurs Actuelles | AFFICHER L’ARTICLE | 04/03/2020

La chasse aux mots : le sport national à la mode 
Bilger, Cérémonie des Césars 2020, Justice au singulier, Mimie Mathy, Philippe Bilger, Polanski | AFFICHER L’ARTICLE | 04/03/2020

César : Zemmour dénonce le “deux poids deux mesures” des féministes 
Cérémonie des Césars 2020, Eric Zemmour, Ladj Ly, Néoféminisme, Polanski, Valeurs Actuelles, Zemmour | AFFICHER L’ARTICLE | 03/03/2020

«Le Covid-19 comme test de l’irrationalité de l’époque» 
Coronavirus, Eric Le Boucher, L'Opinion | AFFICHER L’ARTICLE | 03/03/2020

Obstruction ou 49.3 : un choix doublement perdant 
Démocratie représentative, Le Point, Réforme des retraites, Sophie Coignard | AFFICHER L’ARTICLE | 03/03/2020

Pas de travail compétitif sans retraites compétitives
Cécile Philippe, Institut Economique Molinari, Les Echos, Réforme des retraites | AFFICHER L’ARTICLE | 03/03/2020

Retraite par répartition : une passion française 
Patrick Aulnas, Réforme des retraites, rivagedebohème.fr | AFFICHER L’ARTICLE | 03/03/2020

«Le 49-3 est devenu un aveu de faiblesse des gouvernements» 
Assemblée nationale, Démocratie en danger, Le FigaroVox, Maxime Tandonnet, Pour une nouvelle république, Tandonnet | AFFICHER L’ARTICLE | 02/03/2020

Jacques Julliard: «Le pouvoir de l’opinion se substitue à celui du peuple» 
Démocratie, Jacques Julliard, Julliard, Le FigaroVox  | AFFICHER L’ARTICLE | 02/03/2020

Nicolas Baverez: «En Inde, le prix du national-populisme»
Baverez, Géopolitique, Indes, Le FigaroVox, Nicolas Baverez AFFICHER L’ARTICLE | 02/03/2020

François d'Orcival: «Les chrétiens d’Orient, tragédie en sourdine
Chrétiens d'Orient, D'Orcival, François d'Orcival, François Fillon, Le FigaroVox | AFFICHER L’ARTICLE | 02/03/2020

Cérémonie des César: «Quand la morale s’empare de l’art, la liberté est en danger» 
Art, Benjamin Sire, Cérémonie des Césars 2020, Le FigaroVox, Liberté, Politiquement correct AFFICHER L’ARTICLE | 01/03/2020

«Mila, Asia Bibi: la France est-elle la patrie d’un “droit au blasphème”?» 
Affaire Mila, Anastasia Colosimo, Asia Bibi, Droit au blasphème, Eugénie Bastié, Le FigaroVox, Liberté de pensée AFFICHER L’ARTICLE | 01/03/2020

Mathieu Bock-Côté: «Asia Bibi, la vraie valeur du droit d’asile» 
Asia Bibi, Asile, Bock-Côté, Le FigaroVox, Liberté de pensée, Mathieu Bock-Côté AFFICHER L’ARTICLE | 01/03/2020
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !