Eric BRUNET n'est pas qu'un polémiste de talent qui sait agiter les consciences, il est aussi un historien qui sait rafraichir les mémoires

 Eric BRUNET n'est pas qu'un polémiste de talent qui sait agiter les consciences, il est aussi un historien qui sait rafraichir les mémoires :

"Le tournage de la saison 7 d’Un village français devrait débuter dans le Limousin fin mai. Passionné d’histoire, j’ai profité de quelques jours de repos pour regarder les six premières saisons de la série événement de France 3. Cette saga des heures sombres débute, quelques jours avant l’invasion allemande, dans un village proche de la ligne de démarcation (elle s’achèvera sur vos écrans en 2017, par la période de l’épuration).
J’attendais beaucoup de cette série française. Serait-elle un creuset d’intelligence créatrice comme Homeland ou House of Cards, aux États-Unis ? Hélas, dès le premier épisode, j’ai compris… Cornaqué par l’historien de gauche Jean-Pierre Azéma, ce Village français nous ressert les vieux poncifs habituels. Ainsi, le jour de son arrivée dans le village de Villeneuve, la Wehrmacht se met à traquer les militants communistes, qui entrent du même coup en résistance, dès le printemps 1940, en organisant des actions des deux côtés de la ligne de démarcation ! (lire la suite)."

Articles les plus consultés