Brexit: le "sauve-qui-peut" général !


Avec le « Brexit » tous nos hommes politiques de gauche comme de droite se refont une virginité européenne et comptent sur l’amnésie des électeurs.

« Tous séguinistes ! » Pourtant, en 1992, ils étaient peu nombreux derrière Philippe Séguin et son « NON » au traité européen.

Ils découvrent aujourd’hui qu’on ne peut pas faire l’Europe sans les Européens.

La droite française, à quelques semaines des primaires, doit s’exprimer sur son projet européen.

A n’en pas douter, l’équilibre des forces droite-gauche est terminée. La disparition de la lutte des classes à gauche et les excès de la finance internationale à droite déplacent mécaniquement le débat vers une question bien plus cruciale : quelle Europe voulons-nous ?

Commentaires

Articles les plus consultés