Le "Féminislamisme"

La démission d'une candidate de The Voice suite à la découverte de sa proximité idéologique avec les frères musulmans et ses répercussions sur la toile m’amènent à m’interroger sur un phénomène : la « féminislamisation ».

Cocktail détonant entre féminisme et islamisme, le féminislamisme se développe en France via des associations et des sites internet bénéficiant d’importants moyens d’origine privée comme publique.

Un certain nombre d’associations, telle Lallab (voir le site et le magazine en ligne), se déclarant ouvertement féministe, seraient en fait des « laboratoires de l’islamisme », selon l’essayiste Céline Pina (voir son site et le site de Viv(r)e la République). Pour le journal Libération, l’association serait victime d’une « campagne misogyne et islamophobe ».

L’association Lallab se présente sur son site comme « un magazine en ligne et une association dont le but est de faire entendre les voix des femmes musulmanes pour lutter contre les oppressions racistes et sexistes » et se déclare « areligieuse, aconfessionnelle et apartisane ». L ’objectif principal est de « déconstruire les préjugés et changer l'image autour des femmes musulmanes constamment représentées comme des femmes soumises ou oppressées en mettant en lumière des modèles de femmes non seulement positifs mais inspirants pour toutes et tous ». La création de l’association a valu à sa cofondatrice Sarah Zouak, elle-même musulmane, le prix de la « jeune Française émergente » remis par l’association Coexister, qui promeut le dialogue interreligieux.

Que des associations défendent le droit des femmes cela est plus que nécessaire.

Que des associations se spécialisent dans le droit des femmes de confession musulmane, dans le sens où ces associations cherchent à promouvoir le droit de vivre sa religion librement, sans préjugé ni ostracisme, avec ou sans voile, ne me dérangent pas.

J’ai toujours défendu et défendrai toujours la liberté de pensée et la liberté d’expression. Je ne suis pas opposé au port du voile à partir du moment que celles qui le portent le fassent de leur libre arbitre et que celles qui ne veulent pas le porter ne subissent pas de pressions de leurs proches.

Cependant, dans les articles publiés par le site, le ton est résolument communautaire. On peut y lire des articles du type « 4 raisons pour lesquelles la loi de 2004 (interdisant le port de signes religieux ostentatoires à l’école, NDLA) est antiféministe » ou encore brocarde le féminisme occidental, « revendication de femmes très majoritairement blanches et athées ». Une rhétorique qui rappelle celle d’autres mouvements antiracistes controversés comme le Parti des indigènes de la République.

Le discours contredit la promesse « aconfesssionnelle » de l’association : « Pourquoi il est important de se souhaiter un bon Aïd ! », « Le romantisme du Prophète Muhammad en 5 exemples » et « apartisane » en prônant une vision fortement anti-française : « Founé : féministe décoloniale sur tous les fronts ». L’association entretient également des liens avec certains organisateurs du contesté « Camp décolonial », une université d’été interdite aux Blancs.

L’association Lallab, qui sert de noyau de départ à cette recherche, fait partie d’un important réseau communautariste mêlant féminisme et islamisme. Le profil de ses femmes comprend beaucoup de points communs : ce sont des jeunes femmes, souvent entrepreneurs, généralement diplômées voir sur-diplômée. Pour beaucoup elles sont passées par IRIS Sup’ ou par l’université de Paris Panthéon-Sorbonne ou encore SciencesPo Paris. Le réseau des partenaires financiers s’entremêle également : des collectivités territoriales (Ivry sur Seine ou le département du Val de Marne - tous deux dirigés par le P.C.F.), des établissements publics (université de Paris Panthéon-Sorbonne), des fonds privés (Women's WorldWide Web, Pro Bono Lab, MakeSense, SaphirNews.com, Mena Post).

Le tout sans compter les passerelles entre ses différentes structures où l'on retrouve plusieurs fois les mêmes fondateurs ou dirigeants (Sarah Zouak, co-fondatrice de Lallab et de Women SensTour et contributrice de Mena Post; Justine Devillaine, co-fondatrice de Lallab et réalisatrice pour Women SensTour; Antoine Colonna d'Istra, co-fondateur de Pro Bono Lab et passé dans le Groupe Le Grand Soir profondément anti-américain et pro-palestinien dans les articles publiés). Un système d'auto-récompenses entre ses réseaux semblent se dessiner, par exemple, l'association Coexister qui remet son prix 2016 de la Femme française émergente à Sarah Zouak, alors qu'en même temps Attika Trabelski, co-présidente de l'association fondée par la lauréate, était animatrice à coexister. Autre interaction, le média Saphirnews.com (partenaire financier de Lllab), qui fait une large place au témoignage de l'épouse de Tariq Ramadan, ou prend la défense de Pascal Boniface, directeur d l'IRIS (d'où sortent les deux co-fondatrices de Lallab), ou encore semble se féliciter de la relaxe de Jawad Bendaoud, le "logeur de Daesh".

Réseau spontanée ? .Depuis les années 2000, les colloques sur le féminisme musulman se développe et les réseaux sociaux s'organisent, directement ou indirectement sous la coupe de Tariq Ramadan. Dans un article publié dans Libération, la chercheuse Malika Hamidi, fondatrice du groupe de réflexion European Muslim Network  rappelle : « A partir de 2003, il nous a suggéré de nous rapprocher entre responsables associatives musulmanes. C’est le chapitre "Vers un féminisme islamique" tiré de son ouvrage les Musulmans d’Occident et l’avenir de l’islam (2003, Sindbad - Actes Sud) qui nous a inspirées »

Pour l’écrivaine iranienne Abnousse Shalmani  : « Le "féminisme musulman", c’est une tactique des Frères musulmans pour atténuer le point faible de l’islam en Occident, à savoir la condition des femmes. Quand on accole le féminisme avec un autre système de pensée, c’est toujours le féminisme qui perd. »

©Laurent Sailly pour Méchant Réac ! ®


Lire :
Découvrez nos autres blogs !

https://mechantreac.blogspot.com/

https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/

https://parolesdevangiles.blogspot.com/


http://www.gentilbanquier.fr/

https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/