Le Figaro - FigaroVox - Opinions, débats, controverses autour de l'actualité

Contrepoints

Assassinat de Miss Irak 2014 à Bagdad : où sont les néo-féministes ?

https://mechantreac.blogspot.com/2018/09/assassinat-de-miss-irak-2014-bagdad-ou.html

La jeune mannequin Tara Fares, élue Miss Bagdad et Miss Irak en 2014, a été abattue de trois balles jeudi en pleine rue de la capitale irakienne. Sur les réseaux sociaux, les messages d’hommage se multiplient, sans arriver à couvrir les critiques et la calomnie que la jeune femme de 22 ans subissait ces derniers mois. Tandis que nombre d’internautes lui reprochaient ses tenues osées, d’autres soupçonnent qu’elle a justement été assassinée pour avoir revendiqué cette liberté.

Tara Fares, elle, avait un temps séjourné en Europe après ses victoires de Miss. Puis la jeune femme était rentrée sur ses terres en important sa façon de vivre occidentale, et ses tatouages ! Ne s’affichant pas plus dévêtue que nombre de blogueuses françaises, mais parfois dans des positions sexy, elle s’était attiré les foudres de détracteurs masculins, mais également féminins.  En Irak, une société religieuse patriarcale, enfourcher un vélo pour une femme suffit même à choquer certains hommes. La féministe Marina Jaber, sans voile et en jean, s’y emploie par exemple depuis plusieurs années, serpentant les rues de Bagdad pour faire passer son message d’émancipation.

Le mois dernier, deux femmes célèbres, appartenant également au secteur de la beauté de Bagdad, sont aussi décédées dans de mystérieuses circonstances, relève par ailleurs CNN. La première, Rafeef al-Yaseri, chirurgien plasticien, organisait des programmes nationaux spécialisés dans les affaires médicales dédiées aux femmes. Rafeef al-Yaseri a été tuée à son domicile mi-août. Une semaine plus tard, c’est Rasha al-Hassan, propriétaire et directrice du Viola Beauty Center à Bagdad, qui était retrouvée morte chez elle.

Mercredi soir, la mission de l’ONU en Irak (Unami) s’est par ailleurs émue de la mort par balles de la militante des droits de l’Homme Souad al-Ali,a priori tuée dans des circonstances plus claires, par son mari, à Bassora, au sud du pays. La police ayant communiqué en invoquant un « différend familial », la mission des Nations Unies a réagi en rappelant « condamner tout acte de violence, en particulier contre les femmes, dont le meurtre, les menaces et l’intimidation, comme des actes totalement inacceptables ».

En novembre dernier, je faisais part dans ce blog du message d’amour proclamé par Miss Irak, Sarah Idan, dans un selfie. Pourtant, depuis qu'elle l'a mis en ligne, celle-ci a déclenché les passions car à côté de la représentante de l'Irak au concours de Miss Univers, pose Miss Israël, Adar Gandelsman. Le cliché a récolté en une semaine plus de 3.600 "likes" mais il a aussi déclenché une avalanche de commentaires négatifs. Musulmane, Sarah est née à Bagdad. Elle a aujourd’hui émigré aux Etats-Unis.

Quel féminisme veulent imposer les islamistes et leurs serviteurs ?

J’attends les réactions des Caroline De Haas, Clémentine Autain et autre Rokhaya Diallo !

Nous soutenons et collaborons en 2019 avec

https://lafrancelibre.tv/http://www.ifrap.org/https://fr.irefeurope.org/http://www.fondapol.org/http://www.institutmolinari.org/https://www.tvlibertes.com/https://www.atlantico.fr/http://www.lefigaro.fr/vox/https://www.causeur.fr/https://institutdeslibertes.org/

NOS AUTRES BLOGS

https://mechantreac.blogspot.com/https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/http://www.gentilbanquier.fr/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/