https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.html

Vulgarité et modernité...

http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/bertrand-buffon-la-vulgarite-est-le-symptome-d-une-modernite-qui-s-egare-20190523


La vulgarité est omniprésente aujourd'hui. Elle s'exprime dans les manières, le langage, l'accoutrement, les arts ; on la rencontre dans la foule comme dans les élites, et jusqu'au sommet de l'Etat ; elle prolifère dans la publicité, les médias, sur Internet et les réseaux sociaux. Qui plus est, elle s'affiche sans vergogne, elle est assumée, souvent agressive même. Cependant, malgré son essor et son aggravation, malgré les désagréments qu'elle engendre, la vulgarité n'a jamais fait l'objet d'un examen systématique. Ce livre entreprend de réparer cet oubli. Pour saisir au mieux son sens, l'ouvrage enquête sur les critiques très vives que la vulgarité suscite depuis deux siècles et les remèdes qui furent mis en oeuvre, en vain, pour la prévenir. Il part à la recherche d'un nouvel antidote en remontant aux sources qui la rendent possible et autorisent, voire encouragent son déploiement. La vulgarité est le fruit d'une modernité intempérante et sa propagation reflète les errements de la postmodernité. L'examen des principes fondateurs de l'Occident contemporain met au jour les ressorts profonds du phénomène et suggère la voie à suivre pour nous prémunir contre lui. Au-delà de la vulgarité, il s'agit de relever la tête face à la radicalisation de la modernité, qui dévoie le projet d'émancipation qu'elle porte et contrarie l'épanouissement de notre humanité.

Né à Paris en 1969, Bertrand Buffon est titulaire d’un DEA de droit public de Paris-II et d’un DEA d’études politiques de l’École des hautes études en sciences sociales. Il enseigne depuis 1999 à l’Institut d’études politiques de Paris, où il anime un séminaire sur l’argumentation et la persuasion. De 1994 à 2004, il a été chargé d’études au Parlement, dans le domaine des affaires sociales, de l’emploi, de l’éducation et de la culture, puis conseiller technique chargé des relations avec le Parlement du ministre de la Culture et du ministre délégué aux Personnes âgées. De 2004 à 2007, il a été successivement la « plume » de la secrétaire d’État aux Personnes âgées, de la ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité ainsi que du ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique. Il dirige à présent le pôle information de l’Agence française pour les investissements internationaux.


Cliquez sur le bandeau ci-dessous !