https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Barbara Lefebvre: «Emmanuel Macron refuse de parler de communautarisme et détourne l’attention»

Comme une majorité de Français, j’attends avec impatience que soient reconquis «les territoires perdus de la République» (du nom de l’ouvrage paru en 2002 aux éditions Mille et une nuits), qu’ils soient repris aux islamistes et aux élus qui les ont cooptés au fil des ans. Reconquis pour être rendus aux Français, aux républicains de toutes origines, qui y vivent. J’attends cette campagne de reconquête probablement avec plus d’impatience que d’autres pour avoir contribué à cet ouvrage collectif en 2002 qui décrivait, point par point, la percée de l’islam politique. Dans la sphère scolaire, cœur battant de la République, nous en avions décrit les codes: haine de la civilisation occidentale et précisément de la France laïque, misogynie patriarcale (à laquelle répond le voilement de la femme musulmane pure séparée de ses congénères impures), homophobie atavique, antisémitisme violent. Pendant une longue décennie, on prit nos constats au mieux pour des lubies de profs laïcards attardés, au pire pour des saillies racistes. Aujourd’hui, toutes les enquêtes d’experts, de journalistes décillés, confirment nos témoignages. Or nous appelions dès 2002 à l’action politique, au retour de l’État dans ces territoires où l’écosystème islamiste était en gestation. On nous renvoya à nos classes, nous les petits fonctionnaires, les enseignants du secondaire au contact d’un réel que les élites ne voulaient pas voir, car le réel ne les concernait pas. Jusqu’à 2015… Depuis, tout le monde est sur le pont, mais c’est pour écoper car, entre-temps, le navire a pris l’eau de toute part. Nos dirigeants s’agitent, ne savent plus s’il faut aller à bâbord ou à tribord. Lorsque le capitaine ne sait plus quels ordres donner, quelles actions entreprendre pour sauver l’équipage et son navire, il peut réinventer le réel avec des mots, espérant apaiser momentanément l’agitation générale.
Lire la suite de la tribune
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !