https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

La chasse aux mots : le sport national à la mode

Notre société devient folle.


Incapable de régler les problèmes importants, elle s'attache à l'infiniment petit, cible le dérisoire, surestime les propos immédiats, pourfend l'insignifiant, accable la bonne foi, dénonce à tout-va et fait une montagne de presque rien. Comme si elle avait de l'énergie à revendre et du temps à perdre, comme si elle n'avait que cette inquisition à se mettre sous la dent et sous l'esprit !


On dira que c'est la faute des réseaux sociaux mais encore une fois ils ne sont responsables de rien. Ils pourraient être la meilleure des choses mais encore faudrait-il qu'ils ne soient pas dénaturés, dégradés par - j'hésite - des malades ou des totalitaires au petit pied, des Fouquier-Tinville de poche ou des délirants du quotidien.


Maintenant Mimie Mathy est dans le collimateur, au coeur de l'ouragan parce qu'elle a proféré des mots qui n'ont pas plu sur Roman Polanski, le viol et elle-même (Quotidien). 


Mais c'était sans compter avec les chasseurs qui guettent, soupçonneux par principe, condamnant d'autorité, cette infinité de justiciers de façade, ces tout petits maîtres du futile qui n'ont pour obsession que de sonner un tocsin minable, de se faire passer pour des moralistes quand ils ne sont que de piètres dénicheurs, des lanceurs compulsifs d'alertes inutiles.


Lire la suite de l'article

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !