https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

«Mila, Asia Bibi: la France est-elle la patrie d’un “droit au blasphème”?»

LE FIGARO. - La chrétienne Asia Bibi demande le droit d’asile en France. Certains la défendent en invoquant le «droit au blasphème». Mais parler de blasphème, n’est-ce pas déjà reprendre les catégories de l’islam politique?
Anastasia COLOSIMO. - L’affaire Asia Bibi vient malheureusement s’inscrire dans une longue série d’affaires de «blasphème» au Pakistan, où une loi interdisant le blasphème envers l’islam et le prophète Mahomet a été introduite en 1986 pour marquer une forme d’islamisation irréversible de la société, voulue par le général Muhammad Zia-ul-Haq. Depuis sa promulgation, ce sont chaque année des dizaines de personnes qui sont condamnées et jetées en prison, quand elles ne sont pas lynchées par la population avant toute forme de procès. Les victimes ne sont d’ailleurs pas que chrétiennes, on y trouve également des ahmadis, des hindous et même des musulmans de sectes jugées dissidentes. Au Pakistan, comme dans de nombreux pays islamiques qui sont des théocraties ou qui en tout cas présentent des systèmes politiques où pouvoir temporel et spirituel sont très proches, l’interdiction du blasphème est devenue un moyen de répression des minorités au niveau national et de déclaration de choc des civilisations au niveau international.
Lire la suite de l'entretien

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !