https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Cyrille Dalmont : Du confinement des personnes à la confiscation des libertés publiques

Le 19 mars dernier, dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, le Comité européen de la protection des données (CEPD) a levé l'interdiction sur l'échange et le traitement des informations personnelles des citoyens membres de l'Union européenne, en indiquant que « le RGPD permettait aux autorités sanitaires compétentes de traiter les données personnelles dans le contexte d'une épidémie, conformément au droit national et dans les conditions qui y sont fixées ».
D'ores et déjà, en Pologne, les personnes en quarantaine doivent se prendre en photo chez elles pour prouver via une application qu'elles respectent bien le confinement. L'Italie a également recours à l'utilisation massive de la géolocalisation et du recoupement de données personnelles afin de connaître les personnes qui ont potentiellement été en contact avec des malades. En France, en plus de la loi d'urgence votée le 23 mars, loi d'exception s'il en fut, et des vingt-cinq ordonnances adoptées le 25 mars, le comité Care (Comité analyse recherche et expertise), chargé de conseiller le gouvernement sur le tracking afin d'identifier les personnes en contact avec celles infectées par le coronavirus, se penche sur « l'opportunité de la mise en place d'une stratégie numérique d'identification des personnes ayant été au contact de personnes infectées », c'est-à-dire de géolocalisation et de recoupement des données comme en Italie.
Lire la suite de la tribune dans LePoint.fr
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !