https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Rubin Sfadj : Notre vie privée ne doit pas devenir une victime collatérale du coronavirus

La crise que nous vivons est un événement brutal et inattendu, qui met nos sociétés dans des situations inédites auxquelles notre modèle politique n’était pas préparé. La crise sanitaire bouscule nos certitudes et risque de changer le monde sur le long terme. Pour Rubin, les régimes autoritaires ne doivent pas devenir des exemples en matière d’utilisation de l’intelligence artificielle et du « big data » à des fins sécuritaires.

En termes d’atteinte à la vie privée, les gestes barrières et le confinement apparaissent comme une concession bien maigre au regard des risques encourus. Cependant, Rubin rappelle qu’il n’en est pas moins nécessaire de continuer de veiller au respect de la proportionnalité entre les moyens mis en œuvre et le but recherché.

« On ne déconstruit pas un système de surveillance d’État aussi facilement qu’on recommence à se faire la bise ou à emmener ses enfants au parc. » Rubin Sfadj

La Commission européenne a discuté le 23 mars de la mise en place d’une base de données concernant les déplacements des Européens grâce à la géolocalisation effectuée par les opérateurs de télécommunications. Si une telle initiative peut sembler légitime face à l’ampleur de la crise sanitaire, elle ne peut s’envisager sans le consentement éclairé des citoyens. À cet égard, la transparence doit être de mise, et les objectifs poursuivis clairement définis.

Pour le moment, il est difficile de répondre formellement quant au chemin que doit emprunter l’Union européenne. L’expérience du « Fichier TES » (fichier biométrique des passeports et cartes d’identité) a montré qu’il est très difficile d’obtenir des garanties sérieuses lors de la mise en place de ce type de dispositif. Les Européens ont donc le devoir de rester vigilants dans les années à venir, afin de s’assurer que la crise du Covid-19 ne bouleversera pas le droit fondamental à la vie privée.



Pour relire la chronique, cliquer ICI.

Pour comprendre notre combat contre le « Fichier TES », cliquer ICI.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !