https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Emmanuel Garnier : 500 années de sécheresses et de canicules en Île de France


Ce n’est que depuis la seconde moitié du XVIIe siècle que l’on dispose de données directes sur les températures. Pour reconstruire des séries historiques avant l’ère des mesures instrumentales, les scientifiques du climat ont recours à des Proxy-data (sources indirectes) comme par exemple, les dates des vendanges ou l’étude des anneaux d’arbre.

Pour l’étude des vagues de chaleur Emmanuel GARNIER a utilisé les archives sur les processions religieuses (qualifiées de rogations pro pluvia ou pro serenitate) qui étaient pratiquées dans la majeure partie de l’Europe méditerranéennes à l’appel de l’Église catholique ou des autorités municipales. Il a ainsi reconstitué les périodes de sécheresse extrême survenues entre les années 1550 et 2009.

Le diagramme de la figure 1 ci-dessous présente la répartition dans le temps des 69 événements de type « sécheresse » qui ont été recensés en Île de France entre 1550 et 2000, soit sur une période de 500 années. La durée moyenne de ces événements est de l’ordre de 101 jours.

Lire la suite sur le site des Climato-Réalistes

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !