https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Gilles-William Goldnadel : Colères noires versus marches blanches

La mort de Georges Floyd est une pure abomination.

Les images diffusées à l'infini de son trépas sont insoutenables. Le passé violent du policier qui le tue et le fait que sa victime soit seulement un petit délinquant ne présentant aucune dangerosité  autorisent, sans certitude légale absolue, à ne pas exclure la circonstance aggravante de racisme.

Ayant écrit cela, qui ne relève aucunement de la précaution, nul ne m'empêchera à présent d'écrire ceci.

La police américaine est violente. À l'image de la société américaine.
La célèbre et talentueuse  blogueuse afro- américaine Candace Owens rappelait que 55 % des blancs décédaient sous les coups des policiers contre 27 % des noirs.

Au regard de la répartition proportionnelle  des populations, le compte égalitaire n'y est pas, mais il relativise la polémique. Encore faut-il évidemment ajouter qu’il arrive tout de même que des flics américains se trouvent en légitime défense.

Et puisque nous en sommes au chapitre de la comptabilité morbide, la même Owens révèle qu'il y a plus de noirs qui tuent de  blancs que l'inverse.
Puisque l'on croit stagner dans ce racialisme  permanent et obsessionnel, pourquoi ne pas en parler non plus, quitte à sentir le soufre ?

Eh bien parlons-en de ce racialisme à deux vitesses.

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !