https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Michel Onfray : « Il y a du peuple quand il y a une conscience de soi » (Vidéo)

Co-fondateur de la revue Front populaire avec Stéphane Simon, Onfray souhaite réunir souverainistes de droite et de gauche. Populisme, souverainisme, Macron : le philosophe aux desseins politiques est l'invité de l'interview politique du Point.



Il porte une chemise blanche mais surmontée d'une redingote noire ; il est l'un des philosophes les plus connus et médiatiques de France ; il publie régulièrement chez Grasset ; il adore la politique et ne rechigne jamais à intervenir dans le débat public… À 61 ans, Michel Onfray, fondateur à Caen de l'Université populaire et auteur notamment du Traité d'athéologie, s'apprête à lancer une revue et un site Web pour peser sur le débat politique. Quoi de plus normal dans une époque où le moindre médecin, humoriste ou éditorialiste se croit habilité à donner son avis sur tout et tous.

Sauf qu'il donne à son nouveau bébé un nom sacré : « Front populaire ». La gauche s'étrangle, hurle à la captation d'héritage. On le soupçonne de vouloir construire le chaînon manquant qui relierait l'extrême droite à l'extrême gauche. On assure qu'il ajoutera le jour venu son nom à la longue liste des prétendants à l'Élysée. Le bruit et la fureur, les rumeurs et les approximations accompagnent désormais le lancement de cette initiative. Ce mercredi, de passage à Paris, où il rencontrait le soir même « des banquiers, des traders, des hommes d'affaires curieux et intéressés par [sa] démarche », Michel Onfray est venu au Point répondre à nos questions.

D'une voix calme et posée, sans hésitation, sûr de la justesse de son analyse, pétri de références philosophiques et historiques, il nous a livré son bréviaire politique, sa vision d'une France fatiguée d'elle-même, traumatisée par une année de Gilets jaunes et convalescente d'une épidémie de coronavirus. La gauche, Emmanuel Macron, Éric Zemmour, le gaullisme, l'extrême droite, le peuple, les médias… Onfray dit tout.

Lire la suite sur LePoint.fr

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !