https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Olivier Babeau : “l'État stratège”, impossible promesse de tous les gouvernements

La stratégie, on le sait, est étymologiquement l'art de la conduite de l'armée. C'est la fonction suprême : mener son pays à la victoire afin d'éviter qu'il ne tombe sous le joug de puissances étrangères. À l'heure où notre souveraineté est menacée par de nouvelles dépendances économiques, financières, énergétiques et technologiques, nous avons tant de batailles à mener ! Hélas, il en va de l'État stratège comme de l'honnêteté : ceux qui s'en réclament sans cesse en sont les plus éloignés. Il y a bien des raisons de penser que la puissance publique en France est aujourd'hui incapable de jouer ce rôle essentiel.

Du plan Calcul aux stocks de masques, les défaites sont légion. Notre déficit commercial s'accroît et notre part de marché mondial recule. Nous ratons avec constance tous les grands tournants technologiques de ces dernières années (intelligence artificielle et cloud notamment). Ce à quoi il faut ajouter le terrible bilan de l'État actionnaire, chroniquement incapable non seulement de formuler des stratégies gagnantes pour les entités qu'il contrôle, mais aussi de s'empêcher d'exercer sur elles des pressions contradictoires, les objectifs sociaux et budgétaires s'opposant fréquemment à leur intérêt à long terme.

Lire la suite sur la site de ValeursActuelles.com

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !