https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Philippe Bilger : Vive le corona, libérations obligatoires !

L'actualité de ces dernières semaines a montré l'insupportable progression d'une culture "anti-flics" qui s'est ancrée dans le quotidien. Il n'a fallu rien de moins que la mort de George Floyd à Atlanta, le racisme d'une certaine police aux Etats-Unis et la folie violente et dévastatrice qui a embrasé plusieurs villes pour relativiser les polémiques françaises (Le Figaro).

Mettre à mal les accusations permanentes proférées à l'encontre de notre police et rendre totalement ridicule l'allégation qu'on aurait peur d'elle parce qu'elle massacrerait "des milliers de personnes rien que pour leur couleur de peau".

Si l'épidémie a été une épreuve pour tous et une tragédie pour ceux qui ont perdu beaucoup d'êtres chers, j'ose dire que sur le plan judiciaire et pénitentiaire elle a été honteusement exploitée.

Comme un prétexte pour se donner le droit de tomber dans le pire. Avec bonne conscience puisque, paraît-il, on ne pouvait pas faire autrement et que la réalité dramatique nous aurait imposé le laxisme. Il faut voir comme certains ont sauté sur l'occasion, de quelques magistrats à la garde des Sceaux.

Il y a tout de même la bagatelle de 14 000 détenus qui ont été libérés par la ministre de la Justice pour éviter une flambée épidémique dans les prisons (4 480 prévenus et 8 995 condamnés). Sans qu'à l'évidence on se soit interrogé sur le futur de notre société avec cette mansuétude importante et qu'on ait même tenté de mettre en oeuvre des modalités et des transferts pénitentiaires qui auraient permis d'éviter une telle aberration prétendue contrainte.


Lire la suite gratuitement sur le blog de Philippe Bilger

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !