https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Fabrizio Ferrari : Les anticapitalistes d’aujourd’hui sont plus proches du fascisme qu’ils ne le pensent



À l’occasion de la crise économique provoquée par la pandémie du covid-19, nous voyons encore une fois les soi-disant économistes, les historiens, et les experts tenter de proclamer l’échec du capitalisme.

Leurs critiques de l’organisation capitaliste de la coopération et de la coexistence humaine sont diverses, mais trois variétés d’attaque idéologique contre le capitalisme semblent apparaître plus souvent que d’autres.

À propos de l’anticapitalisme, on néglige souvent un élément : même si l’anticapitalisme est généralement associé au socialisme et aux mouvements de gauche, on peut trouver la même mentalité anticapitaliste dans l’idéologie fasciste.


Le fascisme n’est qu’une variété particulière de socialisme, tout comme le communisme lui-même. Par conséquent, le fait que les fascistes et les communistes partagent le même mépris pour le capitalisme ne devrait surprendre personne.

La meilleure façon de comprendre la mentalité anticapitaliste du fascisme — et à quel point les arguments des anticapitalistes contemporains sont proches de ceux de Benito Mussolini — est de lire l’essai de Mussolini de 1932 intitulé La doctrine du fascisme écrit en collaboration avec Giovanni Gentile, l’idéologue philosophique reconnu du fascisme.

L’attaque que Gentile et Mussolini mènent contre le capitalisme est (au moins) triple, et sa rhétorique sous-jacente n’est pas différente de celle des mouvements anticapitalistes et prétendument antifascistes contemporains.

Tout d’abord, Gentile et Mussolini préconisent un plus grand rôle de l’État dans l’économie.

Deuxièmement, ils condamnent à la fois l’individualisme méthodologique et politique, affirmant l’importance du collectivisme et des identités collectives.

Troisièmement, ils blâment l’économie et le rôle que jouent les contraintes économiques dans le comportement humain, en déplorant le matérialisme et en préconisant des gouvernements transcendant les lois praxéologiques et sociologiques de l’économie.


https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !