https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Christophe Guilluy : Le temps des gens ordinaires


A la une du New York Times habillés d'un gilet jaune, poursuivis par les journalistes britanniques à l'occasion du Brexit, fêtés comme des héros pendant la crise sanitaire, redevenus des sujets d'études pour les chercheurs, de nouvelles cibles du marketing électoral pour les partis, les gens ordinaires sont de retour. Les " classes populaires ", le " peuple ", les " petites gens " sont subitement passés de l'ombre à la lumière. Les " déplorables " sont devenus des " héros ". Cette renaissance déborde désormais des cadres du social et du politique pour atteindre le champ culturel. De Hollywood aux rayons des librairies, la culture populaire gagne du terrain. Ses valeurs traditionnelles, - l'attachement à un territoire et à la nation, la solidarité et la préservation d'un capital culturel - imprègnent tous les milieux populaires. Jack London usait d'une métaphore pour décrire la société de son temps : la cave et le rez-de-chaussée pour les plus modestes, le salon et les étages supérieurs pour les autres. Et si, aujourd'hui, plus personne ne voulait s'inviter au salon ? Sommes-nous entrés dans le temps des gens ordinaires ?


Christophe Guilluy: 
«Les gens ordinaires font désormais pression sur la France d’en haut»


Révélé au grand public par Fractures françaises (François Bourin, 2010, réédité par Flammarion en 2013) et par La France périphérique. Comment on a sacrifié les classes populaires (Flammarion, 2014), le géographe a renouvelé la réflexion sur les mutations des catégories populaires et réfuté plusieurs idées reçues sur la banlieue. Dans son nouvel ouvrage Le Temps des gens ordinaires (Flammarion), qui paraît mercredi prochain, Christophe Guilluy aborde une nouvelle étape de son travail d’enquête et d’analyse à la lumière de l’actualité la plus récente (victoire de Boris Johnson aux législatives de décembre 2019 en Grande-Bretagne et confirmation du Brexit ; valorisation des professions «en première ligne» pendant la crise sanitaire en France). Pour le géographe, loin de subir plus longtemps des choix collectifs qu’ils désapprouvent, les gens ordinaires, qui forment un bloc majoritaire, partagent un diagnostic sur la dégradation de leur situation depuis trente ans et retrouvent le pouvoir de peser sur nos dirigeants. Le Figaro publie, en exclusivité, de larges extraits de ce livre qui ne manquera pas de susciter le débat.



Christophe Guilluy: 
«Les invisibles sont devenus incontournables»

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Certains observateurs lui reprochent de se répéter et de céder à l’idéologie. Pourtant, dans Le Temps des gens ordinaires (Flammarion), le géographe approfondit et renouvelle à la fois ses thématiques. Si les fractures françaises sont plus que jamais d’actualité, analyse-t-il, le fait nouveau est la constitution d’un bloc populaire solide qui conteste le modèle globalisé et multiculturel.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !