https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Alexandre del Valle : De la Syrie à la France en passant par Vienne et le Haut-Karabakh, comment Erdogan instrumentalise l'internationale djihadiste


Il ne fait plus de doute que la vaste campagne mondiale de boycotts, de manifestations anti-françaises, de surenchères verbales, et même de menaces et appels aux meurtres envers la France a été déclenchée par la Turquie d'Erdogan. La question est de savoir dans quel but un membre de l'OTAN supposé "ami" de l'Occident (et toujours candidat à l'intégration dans l'Union européenne) ose ainsi attiser le feu du choc des civilisations entre l'islam et l'Occident, quitte à alimenter la stratégie "paranoïsante" des pires centrales jihadistes qui ne cessent de présenter l'Occident comme "ennemi des musulmans" pour justifier leurs attaques barbares. Cette question mérite d'autant plus d'être posée que les attentats survenus ces dernières semaines et heures en France et en Autriche ont été perpétrés certes sur incitation des deux grandes centrales jihadistes, Al Qaïda (appels à cibler les Français et les chrétiens diffusés par "l'agence" wikala thabat) et de Daesh (à laquelle serait affiliée le groupe terroriste de Vienne) mais à la suite d'une campagne d'appels à la haine envers la France et de fanatisation anti-occidentale lancée dans tout le monde musulman par la Turquie d'Erdogan. Ce dernier en veut à mort à la France et à l'Autriche, comme par hasard les deux seuls pays de l'Europe de l'Ouest qui ont pointé du doigt ces dernières années le danger des réseaux ultra-nationalistes (Loups Gris) et islamistes turcs (Milli Gorüs; confréries Suleymanci/Naqshband et mosquées de la DTIB) dans leurs pays respectifs. Le lien entre la stratégie néo-ottomane d'instrumentalisation des diasporas turco-islamiques d'Europe et le climat de paranoïsation de ces communauté qui déculpabilise les jihadistes est indéniable. La responsabilité d'Erdogan est donc flagrante, et il compte justement sur cette capacité de nuisance/démonstration de force pour faire plier les Européens qu'il juge, comme les jihadistes, faibles, lâches, divisés et habitant un vieux Continent "en voie de putréfaction" (dixit Erdogan) que l'islam conquerra tôt ou tard par les voies du prosélytisme, des rapports de forces et de la démographie…


https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !