https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

«Le “privilège blanc” est une notion dangereuse et mensongère» par Pascal Bruckner, écrivain


LE FIGARO. - Dans un entretien donné à L’Express, le président de la République, Emmanuel Macron, a admis l’existence d’un «privilège blanc», qui est «un fait». Que vous inspire cette saillie? Le privilège blanc est-il un «fait»?

Pascal BRUCKNER. - 
«Privilège blanc» est une notion importée du monde anglo-saxon et qui s’applique à des sociétés ségrégationnistes comme l’Afrique du Sud ou les États-Unis d’Amérique avant la révolution des droits civiques. Il suppose une minorité dominante qui dénie leurs droits aux autres citoyens au nom d’une prétendue supériorité ethnique ou raciale. Mais en Europe, majoritairement de peau claire, cette notion est une «ineptie dangereuse», comme l’a bien dit la socialiste Corinne Narassiguin, elle-même d’origine réunionnaise, car elle camoufle les rapports économiques ou sociaux. Que Macron soit un privilégié, fils de bonne famille, élève des meilleures écoles, banquier et politicien d’élite, est exact. Qu’il soit blanc n’ajoute rien à ces atouts dans un pays démographiquement «caucasien» à 90 %.

À LIRE AUSSI :«Privilège blanc», «Assimilation», «Chevènementisme»: Quand le «En même temps» se métamorphose en grand écart

Y a-t-il un privilège noir en Afrique, un privilège chinois à Pékin, un privilège asiatique en Thaïlande ou Corée? Les «gilets jaunes» sont-ils des privilégiés par ce que blancs par rapport aux millionnaires du football antillais ou afro-descendants, les agriculteurs, les employés, les ouvriers sont-ils favorisés parce que «leucodermes»? Dans ce cas, de quoi se plaignent ces «salauds de pauvres» incapables de reconnaître leurs avantages? Racialiser les rapports sociaux, c’est reconduire les discriminations que l’on prétend combattre ou dissimuler celles qui existent déjà: par exemple déduire une doctrine de la couleur de peau et parler de «pensée blanche» est le geste même du vieux racisme «scientifique» du XIXe siècle. L’épiderme, la biologie déterminent les opinions, les comportements malgré soi: on se croirait dans Tintin au Congo mais renversé. Ce néoracisme antiraciste est un terrible contresens.


Pascal Bruckner a publié récemment Un coupable presque parfait, la construction du bouc émissaire blanc (Grasset).

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !