https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Le «coût de la virilité»: au sujet des hommes, tous les amalgames sont permis - Par Benjamin Faucher

Pour une certaine pensée féministe, la virilité serait la principale cause des maux de la société. Selon Benjamin Faucher, cette théorie n’est qu’une manifestation supplémentaire d’une partie de la gauche «progressiste», toujours plus prompte à épouser la religion de la déconstruction.


La virilité coûte à la société l’équivalent du déficit annuel de l’État. Telle est la thèse défendue par l’auteure Lucile Peytavin dans une vidéo pour le média Brut faisant la promotion de son livre «Le coût de la virilité, Ce que la France économiserait si les hommes se comportaient comme des femmes». L’argumentation est assez simple: comme la majorité des crimes et des délits sont causés par des hommes, le coût de la délinquance devient le coût de la virilité. Il faut donc déconstruire la virilité et éduquer les hommes comme des femmes. CQFD.

D’abord, notons que lorsqu’il s’agit de déconstruire, tous les principes d’ordinaire propres à la gauche deviennent caducs. Il est en effet savoureux d’entendre une progressiste de gauche - il y a peu de doutes que l’auteure se revendique de ce bord politique - s’inquiéter du déficit structurel de l’État, abandonnant volontiers la tradition keynésienne.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !