https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Le diable dans la démocratie : Tentations totalitaires dans les sociétés libres - Par Ryszard Legutko

Communisme et démocratie libérale : des idéologies parallèles - Après la chute du mur et le retour de la liberté, il fut stupéfait de voir les ex-communistes s’adapter bien mieux que les anciens dissidents à la démocratie libérale et aux affaires. Il voulut comprendre les raisons de cette étonnante compatibilité.

Ryszard Legutko a vécu une partie de son existence dans la Pologne communiste. Professeur de philosophie et éditeur d’une revue clandestine, il a expérimenté le fonctionnement d’un régime totalitaire dans ses aspects les plus concrets. Après la chute du mur et le retour de la liberté, il fut stupéfait de voir les ex-communistes s’adapter bien mieux que les anciens dissidents à la démocratie libérale et aux affaires. Il voulut comprendre les raisons de cette étonnante compatibilité.

En étudiant dans les détails les évolutions récentes de la démocratie libérale, il a découvert qu’elle partage en fait de nombreux traits inquiétants avec le communisme. Culte du "progrès", certitude qu’il existe un "sens de l’Histoire", volonté de transformer la société en luttant contre les adversaires de "l’émancipation et de l’égalité", soumission du suffrage populaire à des instances élitaires non élues, et aboutissement dans les deux cas, derrière le discours de la tolérance, à l’incapacité à tolérer aucune opinion contraire.

A l’heure où, dans les démocraties occidentales, nombre d’électeurs sentent qu’ils ne sont plus vraiment maîtres de leurs choix politiques et qu’ils doivent même censurer leurs propres opinions, cet ouvrage permet, en remontant le fil des changements récents, d’identifier clairement les erreurs commises et les solutions pour les réparer.

Ryszard Legutko: «En Europe, les conservateurs ont totalement capitulé»

ENTRETIEN - Ce philosophe polonais influent est député du parti conservateur au pouvoir, Droit et Justice, au Parlement européen. Il vient de publier Le Diable dans la démocratie (L’Artilleur), une critique féroce d’une démocratie libérale occidentale dont disparaissent selon lui la libre-pensée et le pluralisme.

LE FIGARO. - Vous publiez un livre, Le Diable dans la démocratie (L’Artilleur), qui exprime une déception profonde de la démocratie libérale occidentale. Vous racontez votre passé d’anticommuniste convaincu et votre désir de rejoindre l’Ouest, puis votre surprise de ce que vous avez trouvé. Vous dites que la démocratie libérale et le communisme ont des similarités dérangeantes…

Ryszard LEGUTKO. -
Le premier signe qui m’a alerté, c’est la manière dont les ex-patrons du régime communiste ont été accueillis à bras ouverts dans la nouvelle Pologne et dans l’Union européenne, alors que moi, conservateur anticommuniste, je me suis retrouvé dans les marges du système. Au Parlement européen, les communistes sont aujourd’hui dans le mainstream politique! Un ancien apparatchik du parti, l’ex-premier ministre Leszek Miller, qui, pendant l’effondrement du communisme, a rapporté de Moscou un sac plein de dollars offert par le politburo soviétique, est présenté comme un Européen exemplaire, et moi comme un outsider dangereux.

Du communisme au libéralisme, quelle évolution ?

Culte du progrès, volonté d'émancipation, sens de l'histoire : des régimes politiques que l'on pense opposés révèlent de frappants points communs, dévoile Ryszard Antoni Legutko. Entretien .

Avec les mesures imposées lors de la pandémie ou encore la multiplication des mouvements dits “populistes”, la démocratie libérale fait actuellement l'objet d'un questionnement croissant. Un ouvrage remarquable apporte une réflexion majeure dans cette remise en cause d'un système pourtant vite perçu comme intouchable, en posant une question qui peut surprendre : qu'ont en commun le régime communiste et la démocratie libérale ? Professeur de philosophie, ancien ministre de l'Éducation en Pologne et député européen, Ryszard Antoni Legutko tire ses propos d'une expérience profonde, ayant assisté au remplacement d'un régime autoritaire communiste par une démocratie libérale. Son ouvrage le Diable dans la démocratie révèle les travers et répercussions de régimes développant le culte du progrès. Un éclairage brillant sur des maux qui affectent la vision de l'homme et de la société.

Valeurs actuelles. Votre étude porte sur un sujet peu abordé : les similitudes entre les régimes démocratiques et communistes. Qu'est-ce qui vous a poussé à entreprendre cette enquête ?

Ryszard Antoni Legutko.
Plusieurs choses m'y ont poussé. La première impulsion était une observation selon laquelle les anciens communistes, après l'effondrement du régime, se sont non seulement transformés du jour au lendemain en démocrates libéraux exemplaires, mais ils ont aussi été accueillis comme des partenaires et amis fiables par les démocrates libéraux, alors que les conservateurs des partis postcommunistes étaient considérés de façon assez hostile.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !