https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Suspension de facto de la démocratie parlementaire, la situation est terriblement explosive - Par Maxime Tandonnet

Le débat sur le suivi de la crise sanitaire qui s’est tenu cette semaine dans le cadre de l’une des semaines de contrôle des politiques publiques à l’Assemblée nationale s’est conclu par un fiasco dans un hémicycle quasi vide. Face aux bugs répétés de la politique française face au Covid depuis un an, comment expliquer ce désintérêt des députés ?


Atlantico : Un débat sur le suivi de la crise sanitaire à l’Assemblée nationale qui se tenait s’est conclu par un fiasco dans un hémicycle quasi vide, avec une vingtaine de députés présents. Comment expliquer que les députés de la majorité mais surtout de l’opposition ne se saisissent pas de ces opportunités de contrôle du pouvoir exécutif dont ils disposent ? Est-ce un problème de négligence ou un constat d’incapacité à agir ?

Maxime Tandonnet :
Mais le Parlement est complétement marginalisé dans le processus de décision. Depuis la proclamation d’état de guerre par le chef de l’Etat et l’urgence sanitaire renouvelée à plusieurs reprises, l’autorité se concentre entre les mains du conseil de défense réunissant une poignée de dirigeants de l’exécutif qui siège à l’Elysée sous l’autorité du chef de l’Etat. Même les décisions qui suspendent les libertés (confinement, port du masque, couvre-feu) sont prises par décret. Or, les libertés relèvent en principe de la seule responsabilité du Parlement et de la loi en vertu de l’article 34 de la Constitution. Dès lors que le Parlement est dépossédé de sa compétence, il n’a aucun intérêt à se réunir pour des discussions qui ne débouchent pas sur un vote. Les parlementaires représentent la nation. Leur mission est de voter la loi, pas de s’épancher dans le vide. En refusant de siéger et de se prêter à l’opération de communication de l’exécutif, les députés commencent peut-être à montrer les limites de leur patience. Peut-être…

ou
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !