https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Nicolas Bouzou - Biden et le pari de la surchauffe

A coups de centaines de milliards de dollars, le président veut mettre l'économie américaine sous haute pression. Un jeu osé mais aussi dangereux.


Depuis les années 1950, la théorie considère qu'il existe deux manières d'envisager la politique économique. La première découle du principe de Tinbergen, du nom d'un économiste néerlandais qui a publié en 1952 un ouvrage dans lequel il expliquait qu'à chaque objectif fixé devait correspondre un outil. Ainsi la politique monétaire est censée combattre l'inflation ; l'arme budgétaire peut relancer la croissance. Jouer sur le coût du travail peut faire baisser le chômage ; développer l'université est bon pour l'innovation... A l'opposé, Paul Samuelson, qui obtint le prix Nobel en 1970, considérait qu'il n'existait que deux problèmes génériques et exclusifs l'un de l'autre : l'inflation et le chômage. En période d'inflation, les politiques budgétaire et monétaire doivent être restrictives. En période de chômage, c'est l'inverse.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !