https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Peggy Sastre – La France, meilleure alliée du wokisme ?

Loin d’en être le meilleur rempart, les fondements de notre République française sont en réalité à l’origine de la culture woke.


Le refrain n’en finit plus de monter : s’il y a un pays où le wokisme ne passera pas, c’est bien la France. Après avoir lancé, l’an dernier, l’offensive contre « une matrice intellectuelle » voulant « essentialiser les communautés et les identités » qu’il situait « aux antipodes de notre modèle républicain », le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, n’a eu de cesse de filer cette métaphore topographique.

Mi-octobre, en révélant son groupe de réflexion sur les valeurs de la République, il disait « la République […] aux antipodes du wokisme ». Dans le Washington Post (mais sous la plume de Rokhaya Diallo), voilà donc la France « en guerre » contre le wokisme. Dans le New York Sun, l’équivalent américain de notre France-Soir en matière de dégénérescence éditoriale, le magnat Conrad Black rêve même notre pays en sauveur de « l’Occident ». Et, du côté du soft power turc, c’est en termes parfaitement épiques qu’est décrite la campagne anti-woke de notre gouvernement.
La France à l’origine de la culture woke

Comme si on se racontait que les institutions françaises et notre culture politique seraient les mieux adaptées pour résister aux idées néfastes du wokisme. Que, parce que la France est une République mettant en avant la laïcité, l’égalité et l’universalité, elle serait la mieux disposée à parer la tempête woke venue d’outre-Atlantique. Sauf que, petite précision historique qu’il ne sera jamais vain de trop rappeler, la France est très largement à l’origine de la culture woke dans ce que l’on appelait la « French Theory » dans les années 1970 à 1990.

Et c’est bien « chez nous » qu’une partie de la gauche marxiste et post-marxiste essaya de reformuler une critique de la domination, qui n’avait plus tant à voir avec les inégalités économiques et la lutte des classes du marxisme classique qu’avec un « système » nébuleux opprimant des dominés – fous, immigrés, homosexuels, etc. – chargés pour leur part de détruire l’ordre en place dans les discours et les institutions. Comment donc préjuger que la culture française serait immunisée contre l’esprit woke vu qu’elle en est la soupe primitive ?

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !