https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Contrepoints

Institut Thomas More : Montée aux extrêmes · La Russie, l’Ukraine et nous

2022, année géopolitique - Par Thierry Godefridi

Dans un article du 17 décembre 2021, le Financial Times a énuméré les exigences non négociables en matière de « sécurité » (‘red line’ security demands) formulées par la Russie à l’égard de l’OTAN et des Etats-Unis afin d’éviter un conflit armé en Ukraine – mais pas seulement, sans nul doute.


La Russie exige que l’OTAN s’abstienne de déployer des troupes dans les anciens pays communistes d’Europe sans son accord ; qu’elle s’interdise de s’ingérer en Ukraine, en Europe de l’Est, dans le sud du Caucase, et en Asie centrale, et de placer des missiles suffisamment près pour toucher la Russie ; et qu’elle limite les exercices militaires dans les zones frontalières.

Un traité séparé avec les États-Unis prévoirait que chaque partie garde ses bombardiers, navires de guerre et missiles hors de portée de l’autre partie et ne dispose d’armes nucléaires que sur son propre territoire. Les États-Unis s’engageraient à ne pas installer de bases dans d’anciens pays soviétiques ou à s’associer à leurs armées.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police