Comment briller en société avec le « Petit Macron illustré » : la « révolution copernicienne »


« Le chômage n’est plus un accident de la vie, mais un risque d’autant plus prégnant que le besoin de transition professionnelle s’accentue. C’est une révolution copernicienne. »

Emmanuel MACRON

Le Point – « Le grand entretien » - n° 2347 du 31 août 2017.

Nicolas Copernic (1473-1543) est un astronome polonais, célèbre pour avoir développé et défendu la théorie de selon laquelle le Soleil se trouve au centre de l'Univers et la Terre tourne autour de lui contre la croyance répandue que cette dernière était centrale et immobile. Les conséquences de cette théorie dans le changement profond des points de vue scientifique, philosophique et religieux qu'elle impose sont baptisées révolution copernicienne.

L'expression révolution copernicienne n'a vraiment de sens qu'employée dans son contexte historique. Il est pourtant devenu d'usage courant de l'employer de manière métaphorique dans des contextes contemporains, notamment pour justifier des changements de perspective dans une discipline donnée.

Comment l’utiliser en société ?

Votre fils ou votre fille a entre 12-14 et 18-21 ans. Il ou elle traverse une période qualifiée dans le langage courant de « crise d’adolescence ». Le mot « crise » est péjoratif et négatif.

Distinguez-vous de vos amis, relations de travail, etc… et dites que votre enfant est en pleine « révolution copernicienne ». Vous ne supporterez pas plus ses sautes d'humeur, attitudes de défi, opposition, comportements excessifs… mais vous aurez tout de même brillé en société.