Maman, toi aussi tu as fait la guerre en Mai 68 ?

Sortez vos pavés, l’année prochaine on fête les 50 ans de Mai 1968. D'ailleurs l'extrême-gauche antidémocratique de la France Insoumise se prépare au combat.


On verra alors qui se réclame encore du Général De Gaulle ?


Après, les déferlantes gaulliennes des candidats en tout genre aux nombreuses élections de 2017, il va être difficile d’être gaulliste en 2018 pour celles et ceux qui rêvent d’une nouvelle révolution prolétarienne. Difficile de toute façon d’être gaulliste pour tous les Français en 2018, que le Général traitait comme des veaux et, qui ne supportent pas la moindre remarque de leur chef d’état actuel (faut que je fasse gaffe je défends une fois encore Macron…. Je dois faire de la fièvre).

"Maman tu l’as fait toi la guerre de Mai 68 ?"

(Vous verrez un peu plus loin pourquoi la question ne se pose pas pour mon père).

A cette époque, ma mère (qui n’est pas encore ma mère, elle le deviendra deux ans plus tard) a 19 ans. Mon père (qui lui est déjà son amant) est militaire de carrière dans la Marine Nationale et, comme tout bon Marin, n’avait pas tardé à passer à l’abordage et à la faire tomber dans ses filets.
Aussi, j’imagine difficilement ma mère, douce et protectrice, accompagnée de son fiancé galonné, lancer des pavés à des hordes de CRS qui, à cette époque, usaient de moyens de répression qu’il faudrait remettre d’actualité. D’ailleurs, je repense à cette photo de famille où l’on voit mon père, droit comme un « i » dans son uniforme, sa cravate noire en deuil de la défaite de Gibraltar soigneusement nouée autour de son cou, et à côté de lui ma mère (je dis ma mère car je crois me souvenir être sur la photo), en chemise à fleurs et pantalon « patte d’eph’ » avec une allure « baba-coolisante » - le « tarpé » en moins. Maman n’a pas dû faire la guerre en mai 68.

Moi, ma guerre je la ferai en 1986. Contre la réforme Devaquet (J’entends encore ce doux texte repris en cœur par tous les lycéens : « Devaquet, si tu savais, ta réforme où on se l’a met » dans une ambiance frites-merguez de la fête de l’Huma). Réforme qui, trente années plus tard je regrette, tant elle aurait été utile à nos universités.

Alors je l’avoue, j’ai manifesté contre cette réforme Devaquet. Mais je n’ai pas une excuse, j’en ai deux. D’une part j’étais manipulé par l’UNEF et SOS RACISME, les usines à socialos (et toc !) ; et d’autre part, je voulais faire chier mon père. Je n’avais pas compris à l’époque qu’il faisait ça pour me protéger. Mais comme le dit la chanson, « à 15 ans on n’a pas le cœur assez grand pour comprendre ces choses-là » (ou un truc du genre).

"Alors Maman, cinquante ans plus tard tu peux bien me le dire… tu l’as fait ou pas la guerre de mai 68 ? Et toi Papa, trente ans après, je te remercie de m’avoir sauvé des griffes des gauchistes !" (ça aurait fait tache sur mon CV de Méchant Réac ! ®).
Découvrez nos autres blogs !

https://mechantreac.blogspot.com/

https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/

https://parolesdevangiles.blogspot.com/


http://www.gentilbanquier.fr/

https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/