La Vème république a 60 ans : de l’absolutisme inefficace à l’anarchie autoritaire.

https://mechantreac.blogspot.com/2018/10/la-veme-republique-60-ans-de.html


Pour les 60 ans de notre République, je vous invite à relire « L’Absolutisme inefficace ou contre le présidentialisme à la française » de Jean-François Revel. Ce petit ouvrage (200 pages), paru en 1992, donne les clés d’un système politique aujourd’hui à bout.


« Lorsque le général de Gaulle et les autres “pères de la constitution” de 1958 fondèrent la Ve République, leur intention était de créer un exécutif fort et stable pour soustraire le gouvernement de la France au “régime des partis” ou régime d’assemblée antérieur. Mais ils y ont trop bien réussi, en pulvérisant de fait les autres pouvoirs, le législatif et le judiciaire. » [1]

« Au fil des années, le pouvoir présidentiel est devenu l’unique pouvoir, dont le gouvernement lui-même est devenu la simple courroie de transmission. Cette surpuissance présidentielle, à la fois omnipotente et irresponsable, a débouché sur l’inefficacité. » [1] Ainsi, l’Etat est aujourd’hui incapable de résoudre les grandes questions de fond de la société, incapable d’assumer ses fonctions régaliennes, incapable de se réformer.

J.-F. Revel dénonce la « démocrature », qu’il définit comme un régime autoritaire dans lequel l’Elysée décide à la place de tout le monde et dans tous les domaines, sans consulter personne (surtout pas l’Assemblée) et qui ne peut déboucher que sur des décisions arbitraires.

Les récentes affaires nous ont encore une fois montré combien le président de la République se considérait au-dessus des lois, combien toutes les décisions devaient partir de l’Elysée. Pour Revel, il s’agit de redéfinir le contenu des attributions présidentielles et de les réinsérer dans un ensemble démocratique, fondé sur la séparation et le contrôle mutuel des pouvoirs.

Louis XIV faisait précéder sa signature de la mention « Car tel est notre bon plaisir ». Qu’est-ce qui a changé aujourd’hui ? Ce n’est qu’en s’interrogeant sur la structure pyramidale de l’Etat que l’Etat pourra se réformer. Il est temps d’en finir avec cette monarchie républicaine (ce qui n’exclut pas un pouvoir central fort si les équilibres sont respectés).


https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/2018/02/httpsdrivegooglecomfiled0bxkudskekfr2u3.html


[1] – « L’absolutisme inefficace ou contre le présidentialisme à la française », 4ème de couverture.

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !