Raymond Aron, un Réac toujours moderne


Raymond Claude Ferdinand Aron est LE philosophe de référence des "néo-réactionnaires".

Né le 14 mars 1905 à Paris et mort le 17 octobre 1983 à Paris, est un philosophe, sociologue, politologue, historien et journaliste français.

D'abord ami et condisciple de Jean-Paul Sartre et Paul Nizan à l'École normale supérieure, il devient, lors de la montée des totalitarismes, un ardent promoteur du libéralisme, à contre-courant d'un milieu intellectuel pacifiste et de gauche alors dominant. Il dénonce ainsi, dans son ouvrage L'Opium des intellectuels, l'aveuglement et la bienveillance des intellectuels à l'égard des régimes communistes.

Pendant trente ans, il est éditorialiste au quotidien Le Figaro. Durant ses dernières années, il travaille à L'Express. Grâce à des compétences et des centres d'intérêt multiples — en économie, sociologie, philosophie, géopolitique — il se distingue et acquiert une grande réputation auprès des intellectuels. Ses convictions libérales et atlantistes lui attirent de nombreuses critiques, venant des partisans de la gauche, comme de ceux de la droite.

  


Les œuvres complètes de Raymond Aron ont été établies par Perrine Simon et Élisabeth Dutartre, aux éditions Julliard/Société des amis de R. Aron en 1989.
  • La Sociologie allemande contemporaine, Paris, Alcan, 1935.
  • Introduction à la philosophie de l'histoire. Essai sur les limites de l'objectivité historique, Paris, Gallimard, 1938.
  • Essai sur la théorie de l'histoire dans l'Allemagne contemporaine. La philosophie critique de l'histoire, Paris, Vrin, 1938.
  • L'Homme contre les tyrans, New York, Éditions de la Maison française, 1944.
  • De l'armistice à l'insurrection nationale, Paris, Gallimard, 1945.
  • L'Âge des empires et l'Avenir de la France, Paris, Défense de la France, 1945.
  • Chroniques de guerre. « La France Libre », 1940-1945, Gallimard.
  • Le Grand Schisme, Paris, Gallimard, 1948.
  • Les Guerres en chaîne, Paris, Gallimard, 1951.
  • La Coexistence pacifique. Essai d'analyse, Paris, éditions Monde nouveau, 1953, sous le pseudonyme « François Houtisse », signalé par Boris Souvarine.
  • L'Opium des intellectuels, Paris, Calmann-Lévy, 1955.
  • Polémiques, Paris, Gallimard, 1955.
  • La Tragédie algérienne, Paris, Plon, 1957.
  • Espoir et peur du siècle. Essais non partisans, Paris, Calmann-Lévy, 1957.
  • L'Algérie et la République, Paris, Plon, 1958.
  • La Société industrielle et la Guerre, suivi d'un Tableau de la diplomatie mondiale en 1958, Paris, Plon, 1959.
  • Immuable et changeante. De la IVe à la Ve République, Paris, Calmann-Lévy, 1959.
  • Dimensions de la conscience historique, Paris, Plon, 1961.
  • Paix et guerre entre les nations, Paris, Calmann-Lévy, 1962.
  • Le Grand Débat. Initiation à la stratégie atomique, Paris, Calmann-Lévy, 1963.
  • Dix-huit leçons sur la société industrielle, Paris, Gallimard, 1963.
  • La Lutte des classes, Paris, Gallimard, 1964.
  • Essai sur les libertés, Paris, Calmann-Lévy, 1965.
  • Démocratie et Totalitarisme, Paris, Gallimard, 1965.
  • Trois essais sur l'âge industriel, Paris, Plon, 1966.
  • Les Étapes de la pensée sociologique, Paris, Gallimard, 1967.
  • De Gaulle, Israël et les Juifs, Paris, Plon, 1968.
  • La Révolution introuvable. Réflexions sur les événements de mai, Paris, Fayard, 1968.
  • Les Désillusions du progrès, Paris, Calmann-Lévy, 1969.
  • D'une sainte famille à l'autre. Essai sur le marxisme imaginaire, Paris, Gallimard, 1969.
  • De la condition historique du sociologue, Paris, 1971.
  • Études politiques, Paris, Gallimard, 1972.
  • République impériale. Les États-Unis dans le monde (1945–1972), Paris, Calmann-Lévy, 1973.
  • Histoire et dialectique de la violence, Paris, Gallimard, 1973. Ce livre, qui est un commentaire de la Critique de la raison dialectique de Sartre, fait lui-même l'objet d'une analyse récemment publiée par son ancien éditeur Pierre Verstraeten, professeur à l'ULB : L'Anti-Aron, La différence, 2008.
  • Penser la guerre, Clausewitz, 2 vol., Paris, Gallimard, 1976.
  • Plaidoyer pour l'Europe décadente, Paris, Laffont, 1977.
  • Le Spectateur engagé (entretiens), Paris, Julliard, 1981.
  • Mémoires. 50 ans de réflexion politique, 2 volumes, Paris, Julliard, 1983, 1082 p.
  • Les Dernières Années du siècle, Paris, Julliard, 1984.
  • Raymond Aron et Louis Séchan, Introduction à la philosophie de l'histoire, Paris, Éditions de Fallois, (ISBN 2253905364)
  • Le Marxisme de Marx, Paris, Éditions de Fallois, 2002 (ISBN 2-87706-423-9) et en livre de poche, 1082 p., Paris, 2004 (ISBN 2-253-10800-6).
  • Raymond Aron, spectateur engagé. Entretiens avec Raymond Aron. Durée : 2 h 30 - DVD - éditions Montparnasse, 2005.
  • De Giscard à Mitterrand : 1977-1983 (éditoriaux parus dans L'Express), préface de Jean-Claude Casanova, Paris, Éditions de Fallois, octobre 2005, 895 p. (ISBN 2-87706-570-7).

SELECTION DE BIOGRAPHIES

  • Nicolas Baverez, Raymond Aron, un moraliste au temps des idéologies, Flammarion, 1993.
  • Gwendal Châton, Introduction à Raymond Aron, Éd. La Découverte, Coll. Repères, 2017.
  • (it) Giulio De Ligio, La tristezza del pensatore politico. Raymond Aron e il primato del politico, Bononia University Press, Bologna 2007.
  • Stephen Launay, La Pensée politique de Raymond Aron, préface de Philippe Raynaud, PUF, 1995.
  • Stephen Launay, La Guerre sans la guerre. Essai sur une querelle occidentale, Paris, Descartes et Cie, 2003.
  • (de) Matthias Oppermann, Raymond Aron und Deutschland. Die Verteidigung der Freiheit und das Problem des Totalitarismus, Ostfildern, Thorbecke Verlag, 2008.
  • (de) Matthias Oppermann (éd.), Im Kampf gegen die modernen Tyranneien. Ein Raymond-Aron-Brevier, Zurichn NZZ Libro, 2011.
  • Émile Perreau-Saussine, Raymond Aron et Carl Schmitt lecteurs de Clausewitz
  • (de) Joachim Stark, Das unvollendete Abenteuer. Geschichte, Gesellschaft und Politik im Werk Raymond Arons, Würzburg, Königshausen & Neumann, 1986.
  • Olivier de Lapparent, Raymond Aron et l'Europe, itinéraire d'un européen dans le siècle, Peter Lang, 2010.
  • (es) Jerónimo Molina Cano, Raymond Aron, realista político. Del maquiavelismo a la crítica de las religiones seculares Sequitur, 2013, 88 p.

SUIVRE LA PENSEE DE RAYMOND ARON:



Commentaires

Découvrez nos autres blogs !

https://mechantreac.blogspot.com/

https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/

https://parolesdevangiles.blogspot.com/


http://www.gentilbanquier.fr/

https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/