https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le Figaro - FigaroVox - Opinions, débats, controverses autour de l'actualité

Causeur.fr

Valeurs Actuelles

#LeMeilleurDepute2019


Quels sont les députés ou les sénateurs qui travaillent le plus et ceux qui ne font rien ? Quels sont ceux qu’on entend tout le temps et ce qu’on ne voit jamais ? Des hémicycles au trois quart vide ou des parlementaires qui s’endorment pendant les débats, toutes ces images ont fini par nuire à a représentation démocratique de notre pays. Mais est-ce bien la réalité ? Tous les élus sont-ils à jeter dans le même panier ? Le site Méchant Réac ® (mechantreac.fr) a réalisé un classement simple et clair afin d’apporter un début de réponse.

#LeMeilleurDepute2019


Il est 12h10, ce jeudi 26 juillet, lorsque le vice-président de l’Assemblée nationale, Francis Vercamer, déclare avoir reçu du Premier ministre communication du décret du Président de la République portant clôture de la session extraordinaire. Celui-ci lève la séance et souhaite « bonnes vacances » aux députés présents.

L’année parlementaire a été longue pour nos députés (du 1er octobre 2018 au 26 juillet 2019). Mais le temps n’est que relatif en fonction de l’intérêt porté par ceux-ci à leur fonction.

Quels sont les « TOP » et les « FLOP » de la saison 2018/2019 ?

Les 15 meilleurs députés 2019 sont :

-        Joël GIRAUD, député LREM des Hautes-Alpes avec une note globale de 14/20.

-        Marc LE FUR, député LR des Côtes d’Armor avec une note globale de 12,3/20.

-        Véronique LOUWAGIE, députée LR de l’Orne, avec une note globale de 10,8/20.

-        Charles de COURSON, député de la Marne, avec une note globale de 10,7/20.

-        Thibault BAZIN, député LR de Meurthe-et-Moselle, avec une note globale de 10,6/20.

-        Daniel FASQUELLE, député LR du Pas-de-Calais, avec une note globale de 9,9/20.

-        Eric WOERTH, député LR de l’Oise, avec une note globale de 9,2/20.

-        Vincent DESCOEUR, député LR du Cantal, avec une note globale de 9/20.

-        Patrick HETZEL, député LR du Bas Rhin, avec une note globale de 8,8/20.

-        Ugo BERNALICIS, député LFI du Nord, avec une note globale de 8,6/20.

-        Pierre DHARREVILLE, député PCF des Bouches-du-Rhône, avec une note globale de 8,5/20.

-        Julien AUBERT, député LR du Vaucluse, avec une note globale de 8,4/20.

-        Sylvain WASERMAN, député MODEM du Bas-Rhin, avec une note globale de 8,4/20.

-        Emmanuelle MENARD, députée RN de l’Hérault, avec une note globale de 8,2/20.

-        Fabrice BRUN, député LR d’Ardèche, avec une note globale de 8,2/20.

Les 3 députés les plus assidus sont :

-        Thibault BAZIN, qui a passé 43 semaines dans l’hémicycle et a été comptabilisé 157 fois en commission (19,6/20).

-        Joël GIRAUD, 41 semaines dans l’hémicycle et 138 fois en commission (17,9/20).

-        Eric WOERTH qui a passé 40 semaines dans l’hémicycle et a été enregistré 137 fois en commission (17,6/20).

Les 3 députés ayant le plus participé activement dans l’hémicycle ou en commission sont :

-        Joël GIRAUD avec une note participative de 14,2/20.

-        Charles de COURSON avec une note de 10,9/20.

-        Marc LE FUR avec une note de participation de 10,7/20.

Les députés ayant eu la plus forte activité sont :

-        Marc LE FUR, avec 727 propositions d’amendements, 3 rapports ou avis rédigés et 15 proposition de lois, obtient la note de 12,7/20.

-        Daniel FASQUELLE est deuxième avec 11,9/20.

-        Véronique LOUWAGIE et Fabrice BRUN se partagent la troisième place avec une note de 10,1/20.

Enfin, après le satisfecit accordé à ces 15 députés, intéressons-nous aux « incidents industriels » des pires députés de la saison 2018/2019.

Parmi les 15 derniers députés, nous comptons 10 députés de départements ultra-marins (Réunion, Guyane, Martinique, Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et Polynésie française). Le classement valorisant la présence, on peut comprendre qu’il soit difficile d’être à la fois au palais Bourbon et dans sa circonscription. Alors, intéressons-nous uniquement aux députés métropolitains…

-        Classé dernier (564ème/564 classés) avec seulement 9 semaines de présence et comptabilisé 1 fois en commission, le député LR de l’Essonne, Franck MARLIN, qui obtient la note de 1,3/20 !

-        Thierry SOLERE, député LREM des Hauts-de-Seine est 560ème avec une moyenne de 1,7/20.

-        Sophie ERRANTE, députée LREM de Loire-Atlantique est 557ème avec 1,9/20.

-        Philippe FOLLIOT, député LREM du Tarn avec 2/20 est 553ème.

-        François ANDRE, député LREM d’Ille-et-Villaine est 551ème avec la note de 2,1/20.



#AvertissementsLeMeilleurDepute2019

REPRODUCTION AUTORISEE SOUS RESERVE DE MENTIONNER : « Classement réalisé par le site Méchant Réac ! ® pour le blog www.mechantreac.blogspot.fr – Juillet 2019 »



Pour réaliser ce classement, 3 notes sur 20 ont été attribués :



Ø  Une note dite « d’assiduité » décomposée comme suit :

§  ½ de la note sur attribuée en fonction du classement de l’élu sur l’item : nombre de semaine de présence*.

§  ½ de la note sur attribuée en fonction du classement de l’élu sur l’item : nombre de présence en commission*.



Ø  Une note dite « de participation » décomposée comme suit :

§  ½ de la note sur attribuée en fonction du classement de l’élu sur l’item : nombre d’interventions en commission*.

§  ½ de la note sur attribuée en fonction du classement de l’élu sur l’item : nombre d’interventions longues en hémicycle*.



Ø  Une note dite « d’activité » décomposée comme suit :

§  1/3 de la note sur attribuée en fonction du classement de l’élu sur l’item : nombre d’amendements proposés*.

§  1/3 de la note sur attribuée en fonction du classement de l’élu sur l’item : nombre de rapports écrits*.

§  1/3 de la note sur attribuée en fonction du classement de l’élu sur l’item : nombre de propositions de lois déposées*.



La note finale correspond à la moyenne sur 20 de ces trois notes.



*Informations concernant les items :

  • Semaines d'activité : Nombre de semaines où le député a été relevé présent en commission ou a pris la parole (même brièvement) en hémicycle
  • Commission réunions : Nombre de réunions de commission où le député a été relevé présent
  • Commission interventions : Nombre d'interventions prononcées par le député en commissions
  • Hémicycle interventions longues : Nombre d'interventions de plus de 20 mots prononcés par le député en hémicycle
  • Amendements signés : Nombre d'amendements signés par le député
  • Rapports écrits : Nombre de rapports ou avis dont le député est l'auteur
  • Propositions écrites : Nombre de propositions de loi ou de résolution dont le député est l'auteur



Toutes les données relatives à l'activité parlementaire présentées sur ce site sont issues des sites de l'Assemblée nationale, le Data de l’Assemblée, et du Journal Officiel. Il s'agit donc d'informations intégralement publiques (article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle). Ces informations sont mises-à-jour toutes les 8 heures à partir des sites officiels. Les données des dernières semaines sont donc amenées à évoluer régulièrement et ne sauraient refléter la présence en temps réel des députés à l'Assemblée.



Nous établissons ce classement à partir du retraitement des informations disponibles sur le site nosdeputes.fr. Nous remercions à l’occasions le travail de RegardsCitoyens.org.



Si les présences en commission sont enregistrées et diffusées publiquement à tous, les présences en hémicycle ne le sont pas. Pour détecter la présence d'un député en séance d'hémicycle, le site nosdeputes.fr détecte la participation orale au sein des comptes-rendus de séance diffusés. Il est cependant rare que tous les députés présents parlent lors d'une séance et ne peuvent donc pas être comptabiliser de manière exhaustive les présences des députés en hémicycle.



Comme le définit la Constitution, les députés ne sont pas élus selon le principe du mandat impératif et tout député est donc un élu de la Nation avant d'être celui de sa circonscription. C'est pourquoi nous nous intéressons exclusivement au travail législatif et de contrôle du gouvernement propres à la fonction parlementaire. Nous conseillons aux visiteurs de ce classement s'intéressant à l'activité en circonscription de leurs élus de consulter les sites/blogs des députés qui peuvent être une bonne source d'information.



Tout classement porte en lui une part d’arbitraire et d’injustice. Notamment, il ne rend pas compte de la complexité ou de la qualité du travail fourni. Par ailleurs, au cours d'une législature, certains députés ne peuvent parfois plus siéger à l'Assemblée pour diverses raisons (nomination au gouvernement, mission gouvernementale prolongée, ...). Ils sont alors remplacés par leurs suppléants, puis reprennent parfois leur siège plus tard au cours de la législature. Il y a également des députés malades ou ayant des responsabilités extra-parlementaires qui peuvent expliquer une activité plus réduite à l'Assemblée nationale. Ces responsabilités sont indiquées sur la page dédiée à chaque député. Nous invitons donc les visiteurs à consulter toutes ces pages avant de faire des jugements hâtifs uniquement fondés sur ce classement.



Nous sommes conscients que les réunions de groupe, ainsi que les participations à divers travaux préparatoires ou une présence dans les bureaux de l'Assemblée ne sont pas visibles via ces sources d'informations, mais il est impossible de les prendre en compte sans source exhaustive. De même, nous ne pouvons prendre en compte la présence en hémicycle à partir des informations relatives aux votes car les informations publiées sont malheureusement incomplètes (pas de mention des délégations de vote, ni de tous les votants pour les scrutins publics).



Faute de compte-rendu public ou exploitable, les réunions des groupes politiques et de nombreuses délégations ou missions parlementaires internationales restent en revanche difficiles à prendre en compte. Bien qu'elles représentent une charge de travail importante limitant naturellement la participation aux travaux à l'Assemblée, les missions confiées individuellement à quelques députés par le gouvernement ou l'Elysée ne sont malheureusement pas documentées et ne peuvent donc être prises en compte en l'état.



Ce classement ne doit être appréhendé que comme une introduction à l'activité des députés.



MéchantRéac.fr (infrastructure technique et les quelques supports de communication) a été entièrement financé par son fondateur. MéchantRéac.fr est un site d’opinion. Nous vous invitons à consulter les rubriques « Qui suis-je ? » et « Qu’est-ce qu’un méchant réac ? ». Les mentions légales peuvent être utilement consultées.



Tout député cité dans ce classement dispose d’une tribune libre d’expression qui sera diffusée sur le blog du site Méchant Réac ! ®. Vous pouvez adresser votre tribune à laurent.paul.sailly@gmail.fr ou laurent@mechantreac.fr

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !