https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Contrepoints

Institut Thomas More : Montée aux extrêmes · La Russie, l’Ukraine et nous

Boualem Sansal : « Les islamistes haïssent par-dessus tout les faibles, les efféminés et les hypocrites qui viennent les comprendre, les défendre, leur porter le sac »

Pour l’écrivain algérien qui dénonce inlassablement les dangers de l’islamisme, la suspension de l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen et la polémique qu’elle a provoqué révèlent qu’il existe désormais plusieurs Frances sur le même territoire, chacune avec son peuple, son histoire, sa langue, ses institutions, ses visions du monde et ses alliances stratégiques.


Atlantico : Le tribunal administratif de Paris a suspendu vendredi l'expulsion de l'imam du Nord Hassan Iquioussen vers le Maroc, qui avait été ordonnée par le ministère de l'Intérieur, estimant qu'elle porterait une "atteinte disproportionnée" à sa "vie privée et familiale". Que pensez-vous de cette décision ?

Boualem Sansal :
Le gouvernement expulse, le tribunal suspend, la CEDH refuse de suspendre, des Français sont pour et d’autres contre, voilà une belle illustration de l’expression « mener sa charrette à hue et à dia ». Elle dit bien la démarche erratique et incohérente de la France en ces matières, il est vrai, nouvelles pour elle : l’expansion libre de l’islam de/en France, la pression étouffante de l’islamisme sur la société, la menace des grandes capitales islamiques.

LIRE EGALEMENT: Lettre d'amitié, de respect et de mise en garde aux peuples et aux nations de la terre - De Boualem Sansal (mechantreac.blogspot.com)

La décision du tribunal est étrange, on dirait qu’il a voulu couper la poire en six sans savoir comment. Il ne suspend pas la décision parce qu’elle serait illégale, il la suspend parce qu’elle porterait « une atteinte disproportionnée à la vie privée et familiale » de l’intéressé. Est-ce bien le sujet ? L’imam est expulsé en raison de ses prêches antisémites. Que je sache, l'imam est un adulte, il savait les conséquences que ses prêches pourraient avoir sur sa vie privée et familiale. Il les a jugées bénignes puisqu’il a continué à prêcher dans le même sens avec toujours plus de force et de conviction. Le juge serait-il plus imam que l’imam ? Ça veut dire quoi, disproportionné, à combien de pour cent peut-on expulser, en totalité ou en partie, pour toujours ou momentanément, et où : vers la Suisse (où sa vie privée et familiale ne peut réellement être affectée) ou vers le Maroc où on ne badine pas avec l’autorité de l’Etat ? Le tribunal a-t-il pris en considération les atteintes, là carrément disproportionnées, que les prêches incessants de l’imam Hassan Iquioussen ont causé aux Français, notamment juifs et ceux des quartiers soumis à la pression islamiste. Monsieur l’imam est-il conscient du mal qu’il leur a fait avec ses pêches ? Le ministre de l’Intérieur est en droit de demander au tribunal une explication détaillée et opérationnelle de l’expression « atteinte disproportionnée à la vie privée et familiale » et de chacun des mots utilisés. Que veut dire atteinte, que veut dire disproportionnée, c’est quoi la vie privée, c’est quoi la vie familiale, à quel degré on va dans l’étendue de la famille ?

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police