https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le Figaro - FigaroVox - Opinions, débats, controverses autour de l'actualité

Causeur.fr

Valeurs Actuelles

Ce que Sarkozy peut encore dire aux Français

Le président Sarkozy qui déclarait devant les chefs d’entreprise, fin août dernier : «la politique, je n’en ferai plus», est toujours présent sur la scène politique et médiatique française, notamment à travers la couverture de presse des séances de dédicace de son livre et de prises de paroles ponctuelles. Cependant, la forme actuelle que prend son engagement est souvent mal comprise.
D’une part, beaucoup de sympathisants de droite, relayant certains éditoriaux, expriment un désarroi face à des prises de position de sa part qu’ils interprètent comme un soutien implicite à la politique actuelle. À cet égard, les deux missions de représentation internationale confiées à Nicolas Sarkozy par l’actuel chef de l’État ont jeté le trouble. De fait, l’ex-président de la République de 2007 à 2012, se considère comme garant d’une continuité républicaine et évite la tentation de la polémique envers son second successeur, lui-même parfaitement correct à son égard. Il est ainsi fidèle à une tradition de respect de ses remplaçants à ce poste, à laquelle la plupart des anciens présidents de la République se sont tenus en vertu de l’unité nationale et de leur attachement à la fonction présidentielle. D’ailleurs, M. Sarkozy n’a jamais émis le moindre commentaire - ni favorable ni défavorable - envers la politique menée sous la présidence Macron, à l’exception du dialogue avec la Russie qu’il a approuvé.
Lire la suite de l'article

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !