https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Olivier Babeau : «La crise accélère le déclassement des classes moyennes»

Le XXe siècle avait permis en Occident une prodigieuse démocratisation des conditions de vie. Jamais dans l’histoire humaine l’accès à ce que le prix Nobel d’économie Amartya Sen appelle les «capabilités de base» n’aura été si puissamment répandu dans la population: santé, éducation, expression politique, transport, etc. En France, une personne au niveau de vie moyen a pu atteindre en l’espace de quelques générations une qualité de vie qui aurait semblé inouïe à nos aïeux. La crise du coronavirus menace de nous faire accomplir un bond d’un siècle en arrière. Ses conséquences sont profondément inégalitaires.
L’après-guerre a été pour les pays développés une période de grande homogénéité sociale. Nous avons même pu croire un instant qu’elle allait devenir la règle. Jérôme Fourquet décrit comment, à partir de cette époque, une large partie des classes populaires a pu utiliser la consommation pour accéder à un statut social supérieur: «Ils ont pu, par exemple, se doter d’un équipement pour leur foyer cochant toutes les cases du standard minimum exigé, c’est-à-dire une voiture et de l’électroménager. L’accès aux loisirs et aux vacances était assuré et, à horizon d’une vie, ouvriers et employés pouvaient envisager l’accession à la propriété.» Cette classe moyenne française a culminé au moment du mandat de Valéry Giscard d’Estaing qui l’avait lui-même décrite comme rassemblant deux Français sur trois. Un gigantesque centre unifié de la population dont les comportements, les valeurs et la vie étaient plus ou moins les mêmes.
Lire la suite sur LeFigaro.fr
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !